Violences policières contre un étudiant : communiqué de soutien de l’UFR de science politique de Paris 1

Academia relaie ci-dessous le communiqué de l’UFR de science politique de l’Université Paris 1 diffusé ce vendredi 21 avril 2023 à propos des violences policières, judiciaires et racistes subies par un étudiant en Master de science politique, dont le récit peut être lu en cliquant sur ce lien.

______________________________________________

Le Département de science politique de la Sorbonne  (Paris 1) dénonce avec force les violences policières, judiciaires et racistes subies par l’un de ses étudiant.es de Master de science politique. Le récit qu’il fait (et que vous trouverez ci-dessous) confirme les études les plus récentes sur les dérives du maintien de l’ordre en France : il raconte le racisme ordinaire des pratiques policières (arrestation « au faciès »), l’instrumentalisation des procédures policières et judiciaires pour la répression du mouvement social (charges pour dégradation très vite abandonnées), et les nombreux illégalismes commis par les institutions de notre État de droit (refus d’assistance par un avocat notamment). Enfin, les commentaires inadmissibles d’un agent de justice envers les origines sociales et le choix des études de notre étudiant attestent des effets ravageurs des attaques politiques contre l’Université.

Les enseignant.es du Département de science politique de la Sorbonne sont fier.es de former des étudiant.es qui, malgré le traitement indigne qui leur est fait, sont capables de réagir en mettant leur intelligence au service d’une réflexion commune.Le Département de science politique de la Sorbonne et ses enseignant-es lui adressent tout leur soutien. Pour lui et pour tou-te-s ses camarades, iels continueront de remplir leur mission d’enseignement, de recherche et de formation des citoyen.ne.s.Le Département de science politique de la Sorbonne