“La nécessité d’un financement public des universités à la hauteur des besoins”. Motions de Conseils d’administration universitaires

Décrochement budgetaire, non compensation du glissement vieillesse-technicité, recrutements insuffisant : plusieurs Conseils d’administration ont rejeté les dotations attribuées ou constesté certains choix budgétaires. C’est le cas à Lille, Nanterre et Poitiers.

Université de Lille

Première à initier la révolte, l’Université fait le constat amer d’un budget par étudiant en diminution de 13% en 12 ans. À l’unanimité le Conseil d’administration de la nouvelle Université de Lille (EPEX) vote à l’unanimité un texte virulent contre l’insuffisance budgétaire.

Phare de Gatteville, Cotentin. Crédit: Filip42, 2015

 

Université de Nanterre

Continuer la lecture