La LPR démolit deux institutions fondamentales de l’Université

Intervention de Rafaëlle Maison, professeure de droit public, dans un conseil de l’Université Paris-Saclay, le 19 novembre 2020. Parution originale sur Université ouverte.

Chères et chers collègues,

Je m’exprime comme universitaire, spécialiste de droit public, de droit international et des droits fondamentaux des personnes et des peuples. Sans être véritablement surprise, je suis sidérée par la gravité des atteintes portées aujourd’hui à nos institutions. Je me limiterai ici, car j’ai promis d’être brève, aux derniers amendements qui ont généré un sursaut de colère dans notre communauté.

Les derniers amendements donc, qui ont été introduits au Sénat, en dernière minute, sans avoir jamais été discutés avant, ont particulièrement choqué les universitaires. Dans la forme d’abord : soutenus par le gouvernement, et probablement par un certain nombre de présidences d’université, ils viennent aggraver, dans la dernière phase d’un processus législatif accéléré, dans un contexte où la mobilisation est quasiment impossible, un texte déjà très destructeur de nos institutions.

Si nous avons évité de justesse la remise en cause radicale de nos libertés académiques, par leur limitation aux « valeurs de la République », en revanche, deux institutions considérées comme fondamentales par nombre d’entre nous, sont mises en péril.

Continuer la lecture