À Sinega Santhirarajah, étudiante à Sorbonne Université, in memoriam

La rédaction d’Academia adresse ses douloureuses condoléances à la famille et aux proches de Sinega Santhirarajah. Puisse l’étudiante reposer en paix

https://static.actu.fr/uploads/2021/01/sans-titre-47.png

Sinega Santhirarajah, étudiante en médecine à la Sorbonne s’est donnée la mort mercredi 13 janvier 2021. (©Sharuga Vishayamoorthy)

Suicide d’une étudiante en médecine de la Sorbonne à Paris : « Le Covid-19 l’a isolée »

Sinega Santhirarajah, étudiante en médecine à Paris, s’est suicidée mercredi 13 janvier 2021. D’après sa famille, les résultats de ses partiels seraient à l’origine de son acte.

« Depuis toute petite son rêve était de devenir chirurgienne. » Étudiante en médecine à la Sorbonne, à ParisSinega Santhirarajah s’est donnée la mort le mercredi 13 janvier 2021. Des messages retrouvés par sa famille dans son portable laissent penser que ses résultats du premier semestre sont à l’origine de son suicide. Témoignage de sa cousine.

Pour lire l’article sur le site d’Actu Paris →

Des messages retrouvés par sa famille dans son portable laissent penser que ses résultats du premier semestre sont à l’origine de son suicide. Témoignage de sa cousine.

Suicides des étudiant·es. Aux vrais problèmes, les vraies solutions

AVANT

AVANT – Tweet de @VontBien, 16 janvier 2021

APRÈS

APRÈS – Tweet de @VontBien, 16 janvier 2021. Source: MESRI  (nombre d’étudiant·es) et Ministre (80 psychologues annoncés), arrondi favorable à la Ministre

Tweet d’@irisameha, 16 janvier 2021