Communiqué de l’ANCMSP au sujet des auditions de la section 40

Concours de recrutement au CNRS : l’AESCP et l’ANCMSP s’interrogent sur les conditions de sélection des candidat-e-s admis-es à être auditionné-e-s dans la section 40 du CNRS.

Pour la session de recrutement 2014 du CNRS, le nombre de candidat-e-s « admis-es à poursuivre » en CR2, autrement dit à passer l’audition devant le jury de la section 40, est de 114 sur 212 candidat-e-s admis-es à concourir au départ. Autrement dit, 47% des admis-es à concourir ont été éliminé-e-s. Rappelons qu’il y a 4 postes ouverts au concours.
Que s’est-il passé ? Habituellement, ce taux est bien moins élevé. En 2013, 247 candidat-e-s étaient admis-es à concourir et 200 à poursuivre (pour 6 postes), soit 20% de candidat-e-s éliminé-e-s. Ces dernier-e-s l’étaient alors pour des raisons strictement administratives (pièces manquantes ou non conformes dans le dossier de candidature). Manifestement, cette année, d’autres critères ont servi à opérer cette pré-sélection.
Quels sont les critères de sélection ? Cette question en soi pose déjà problème car aucun critère de pré-sélection, excepté les critères rendus publics par le CNRS, n’ont été affichés avant le dépôt des candidatures. Ceci implique des conditions de concours peu transparentes et peu équitables. Continuer la lecture

Guide du candidat CNRS – section 40

La section 40 du Comité national du CNRS continue son oeuvre de transparence en diffusant un Guide du candidat pour le concours CNRS 2014. C’est l’occasion de rappeler, en cette période de préparation des dossiers, les deux papiers de Claire Lemercier sur le dossier lui-même et l’audition.

Récolte de la campagne 2013: Programme recherche 2013 section 38 CR2 CNRS  – Il s’agissait d’une 5e candidature. L’auteure n’avait jamais été classée auparavant, malgré des échos plutôt positifs de membres des commissions antérieures. Elle avait joint au projet deux lettres de soutien, la première d’un membre du laboratoire où elle travaillait au moment de la candidature, la seconde du laboratoire demandé.

Rapport d’activitité – section 04 du CNU – 2013

La section de Science politique du CNU (04) publie son rapport annuel. Ce document très riche pourrait inspirer d’autres sections. Le site de la CP-CNU, organisé par section, propose bien systématiquement un onglet « Rapports d’activité », mais il reste vide dans de nombreux cas.

Souvenirs de campagne 2011-2

L’Association nationale des candidats aux métiers de la science politique (ANCMSP) a fait paraître  en février 2013 une analyse des « Souvenirs de campagne » des candidats aux maîtrises de conférences (04). Pigeon

Si l’ANCMSP souligne que les retours ont été peu nombreux, elle liste certains problèmes repérés dans le processus de recrutement par les candidats.

Continuer la lecture

Etre candidat.e au CNRS, 2- L’audition

par Claire Lemercier

Attention, ceci est un premier jet, qui sera sans doute enrichi, comme l’avait été la note sur la préparation du projet, par les commentaires de collègues. Vous avez donc intérêt à revenir sur cette page dans la semaine du 11 mars pour lire la nouvelle version ! [edit : voyez en effet les riches commentaires et le nouvel exemple à lire ci-dessous ] Continuer la lecture

Etre candidat.e au CNRS, 1 : Le dossier à rendre pour le 7 janvier 2013

par Claire Lemercier, avec des suggestions judicieuses d’Alain Chatriot, Julien Demade, Sibylle Gollac et Léonie Hénaut

Mise à jour 2013 : Nous nous réjouissons de voir quelques sections donner des conseils explicites, cette année, aux candidat.e.s (section 36section 37section 40). Quand ils contredisent ceux donnés ci-dessous (par exemple en préconisant des projets plus courts – bonne nouvelle ! -, ou moins de candidatures CR1), bien sûr, ce sont eux qui ont raison s’il s’agit de la section où vous candidatez ! Mise à jour 2016 : Academia répertorie les conseils disponibles (de plus en plus nombreux) section par section -> promenez-vous ailleurs sur le carnet pour récupérer ceux qui vous concernent !

 Ces conseils sont fondés sur ce que j’ai pu observer depuis 2002 en position de candidate (2002, 2003) puis de personne sollicitée pour des conseils par les candidat.e.s, principalement en section 33 et plus récemment en sections 36 et 40. Ils n’ont pas été validés par les sections du comité national et n’engagent que moi. Je constate toutefois qu’il existe des règles implicites que les candidat.e.s maîtrisent inégalement et, puisqu’elles ne semblent pas devoir être officialisées, je pense que c’est à la communauté scientifique d’essayer de les expliciter. Les commentaires sont donc plus que bienvenus…

  Continuer la lecture

L’AFSP et le doctorat

L’AFSP (Association française de science politique) a produit un ensemble de recommandations concernant le « parcours doctoral » en science politique.

Présentation:

Dans la continuité des réflexions engagées lors des derniers Salons des thèses en science politique, l’Association française de science politique a souhaité émettre un certain nombre de recommandations visant à améliorer le parcours doctoral dans notre discipline. Ce document validé par le Conseil d’Administration de l’Association vise à présenter les points les plus saillants de cette réflexion collégiale.

Le recrutement en science politique

Deux initiatives concomitantes au sujet du recrutement en science politique, et en sociologie pour la première:

La première séance de l’atelier commun des doctorant-e-s du LabTop et du CRESPPA, aura lieu jeudi 15 novembre de 14h à 16h sur le site Pouchet (59 rue Pouchet, Paris 17e, métro 13 Guy Môquet ou Brochant), en salle 255.

La séance portera sur le recrutement en sociologie et en science politique : il y sera notamment question des procédures de qualification (CNU) et de recrutement académique (CNRS et universités). Y seront accueillis à cette occasion Philippe COULANGEON, président de la section 36 du CNRS (sociologie et sciences du droit) et Alexandra GOUJON, vice-présidente de la section 04 du CNU (science politique).

L’objectif cette séance est de permettre aux doctorant-e-s de se familiariser avec le fonctionnement des institutions d’enseignement supérieur et de recherche, en s’interrogeant collectivement sur l’évolution des enjeux propres aux procédures de recrutement et leurs effets sur les carrières des enseignants-chercheurs.

—————–

Message du bureau de l’ANCMSP

Bonjour à tous,

La session 2011-2012 ayant été le théâtre d’un grand nombre des maux contre lesquels notre discipline devrait se mobiliser, nous appelons les candidat.e.s à témoigner (de manière anonyme ou non) de leurs visions, déboires, informations ou anecdotes sur cette dernière afin de rendre visibles des pratiques en adéquation ou non avec les critères de recrutement au sein de la science politique.

Merci de nous écrire à : bureau@ancmsp.com

 

Tensions et chevauchements en Science politique

L’ANCMSP (Association nationale des candidats aux métiers de la science politique) et l’AECSP (Association des enseignants chercheurs en science politique) ont publié un communiqué commun pour dénoncer le chevauchement des auditions pour les recrutements de MCF 2012 dans leur discipline.

Continuer la lecture