Clôture de Galaxie en septembre : une demande des directions d’UFR de Paris-1

Monsieur le président, cher collègue,

Le ministère a décidé d’ouvrir l’application Galaxie jusqu’au 2 juillet 2020 et l’université de clore sa campagne de recrutement des MCF et PU le 19 juin. Dans ce calendrier, le recours à la visioconférence est présenté comme une nécessité.

Il nous semble important d’attirer l’attention sur les problèmes que pose cette apparence de continuité et de normalité du recrutement dans une phase de confinement dont la durée reste à ce jour inconnue. Nous demandons le maintien de la campagne d’emplois 2020 ainsi que la tenue des auditions en présence des candidates et candidats en juin ou au début juillet 2020. Nous devons toutefois dès maintenant envisager une situation qui ne permettrait pas la tenue de ces auditions en présentiel.

D’ores et déjà, les candidats n’ont pas tous les outils ou la couverture de réseau nécessaires pour remplir en ligne leurs dossiers dans des conditions optimales. Une inégalité est ainsi introduite d’emblée dans la procédure, celle de la fracture numérique de notre société et de nos territoires.

La fermeture des universités pose plusieurs problèmes réglementaires. Le principe de la confidentialité des délibérations est mis en cause par le système de la visioconférence, dès lors que celle-ci est organisée non pas depuis un espace universitaire mais depuis des habitations privées. L’organisation des auditions dans des locaux universitaires est de même seule à permettre l’identification des candidats. Surtout, elle est seule à garantir l’égalité de traitement entre tous.

Collage fading purple coneflowers, by Martien Uiterweerd, 2019

Continuer la lecture

Des nouvelles des concours Santé

La page des concours Santé vient d’être actualisée

Bien que la page Galaxie correspondante n’ait pas été modifiée (26/3, 18h)

Ces annonces MESRI et Ministère des Solidarités et de la Santé invitent à quelques commentaires:

  • à la sortie du confinement (peut-être mai), les médecins seront loin d’avoir terminé la gestion de l’épidémie à l’hôpital, d’où le caractère (plus?) tardif des recrutements (début juillet)
  • il est difficile d’envisager comment les étudiant·es en 6e annnée de médecine — très impliqué·es dans la crise du COVID-19 — peuvent préparer sereinement les Épreuves classantes nationales s’illes doivent composer du 6 au 8 juillet. Il aurait été raisonnable de reporter ce concours à l’automne.

Academia attend les annonces syndicales à ce sujet.

#2 – Chroniques de grève – L’emploi à OpenEdition Center (USR 2004)

Parce que rien ne vaut la réalité sèche des chiffres et des faits

11 février 2020État de l’emploi à OpenEdition Center USR 2004 (AMU, CNRS, EHESS, Université d’Avignon) : 58% de non titulairesNon à l'Unibersité

53 personnes :

  • 25 non titulaires (dit personnels non permanents) + 4 postdoc, stagiaires ou contrat d’apprentissage, soit 29 non titulaires ;
  • 23 titulaires.

Des personnels non titulaires rémunérés sur :

  • dotation globale de fonctionnement des tutelles ;
  • fonds issus d’appel à projets ;
  • revenus issus de la filiale d’AMU, Protisvalor (financement par les recettes générées par le laboratoire).

Des CDD financés sur dotation de fonctionnement et appel à projet renouvelés par période d’un an, avec des durées variables suivant les tutelles (AMU et CNRS) , mais toujours « remerciés » avant l’ouverture de droit au CDI (pour rappel au bout de six ans de CDD la Cdéisation est obligatoire)

Des CDI financés par un Equipex, bref des « CDI de chantiers ».

Des CDI financés sur fonds propres du laboratoire.

Chaque année des demandes de création postes de titulaires (ITA) effectuées auprès des tutelles, chaque année peu de postes accordés.

Visibilisons la précarité dans l’ESR !

Bois mort, souches pourries et arbrisseaux : du choix du vocabulaire et de la politique de l’emploi au CNRS

À l’occasion des 80 ans du CNRS, plusieurs messages sont passés sur le réseau Twitter, signalant l’absence de prises de position forte de personnalités scientifiques reconnues sur la politique de l’emploi de cette institution, ou encore le silence du président-directeur général sur ce point dans son discours de clôture[1]. Antoine Petit, en revanche, a déploré le problème du « bois mort ». Terme imagé, certes, qui a immédiatement entraîné des commentaires sur « l’élagage à venir ».

« Bois mort ». Je n’avais jamais entendu l’expression auparavant. Pour désigner des êtres humains, ou des collègues chercheurs ou chercheuses.

Arbre ironwood mort dans la forêt de Borneo

Je remercie MixlaMalice de nous avoir rappelé qu’il y avait un usage états-unien de cette expression et d’avoir pointé vers un billet paru il y a dix ans sur le blog d’une professeure de science femme, qui revenait le 21 janvier 2008 sur la notion, sa signification et son avenir supposé. Je traduis ce document avant de proposer une analyse sur son usage dans le contexte français actuel de la recherche.

Bois mort : la fin d’une époque ?

Continuer la lecture

À propos des fléchages et coloriages : conseils aux candidat.e.s au CNRS (section 40, mais pas seulement)

Cette année, en sciences humaines et sociales, une forte minorité des postes sont « coloriés » (une thématique précise est conseillée), mais surtout « fléchés » (le poste est affecté à un laboratoire précis, avec un numéro de concours distinct). Cette pratique, qui a connu des hauts et des bas (elle était répandue aussi quand j’ai été recrutée en 2003, mais depuis elle avait quasi disparu, en tout cas pour les fléchages), est à peu près unanimement réprouvée par les sections du comité national (qui font office de jury de recrutement) comme par les autres disciplines au sein du CNRS (math, physique, biologie, etc.). C’est un choix politique de l’Institut des SHS du CNRS – avec des objectifs de politique scientifique, mais aussi d’aménagement du territoire, qui pèsent ainsi sur les candidat.e.s à un concours déjà très difficile. Continuer la lecture

Après le rough guide, le real guide: le Guide de fonctionnement des comités de sélection (MESR, juin 2012)

lonelyplanetCandidat.e, membre de comité de sélection, vous en aviez rêvé: Academia le dévoile. Après avoir édité un Rough guide très incomplet, l’équipe vient de mettre la souris sur le très précieux Guide de fonctionnement des comités de sélection qui existe dans une version datée du 15 juin 2012. Loin d’être confidentiel, il est disponible en ligne et peut ainsi être consulté par tous, au lien suivant: https://www.galaxie.enseignementsup-recherche.gouv.fr/ensup/pdf/comite_selection/guide_fonctionnement_comites_selection.pdf

Academia attire notamment l’attention de ses lecteurs sur la partie 4 du Guide sur le « fonctionnement du comité de sélection [dorénavant CS] » (p. 13 et suiv).  Quelques points méritent d’être soulignés, numérotés de 1 à 9 selon leur apparition, qui font l’objet plus bas de commentaires de texte; et, encore plus bas, de propositions d’amélioration pratique ou réglementaire.

Soulignons d’emblée que c’est le point 6 sur le principe d’impartialité et la possibilité de recours contre les conflits d’intérêt que l’équipe des Rédacteurs d’Academia juge le plus important. Continuer la lecture

Les femmes restent sur le seuil de l’Université: bilan de la campagne de recrutement 2012

Source: Observatoire de l'emploi scientifique, rapport 2009, p. 72 et 74

Source: Observatoire de l’emploi scientifique, rapport 2009, p. 72 et 74

Baptiste Coulmont vient de proposer une analyse du « Portrait des recrutements universitaires » sur son blog, à partir de l’analyse « Campagne de recrutement et d’affectation des maîtres de conférences et des professeurs des universités. Session 2012 « , mis en ligne en juin 2013 DGRH-A1 du Ministère de l’enseignement supérieur.

Le sociologue en tire plusieurs analyses intéressantes sur l’âge moyen des recrutements Mcf et PR, qu’il désagrège pour établir des dynamiques de carrière par discipline – et reprend une conclusion du rapport sur la mobilité des McF parisiens qui partent en province quelques années comme PR, avant de rentrer en région parisiennne.

Un fil d’analyse touche à la place des femmes dans ce recrutement 2012 et établit les différentes formes de discrimination à l’oeuvre.

Continuer la lecture

J’ai fait un rêve : la vie du CNU après la suppression de la qualification

leroiestmortLundi matin, grisaille londonienne : seules perspectives de la journée – aller écouter Craig Calhoun, directeur de la London School of Economics, faire son rapport sur la Strategic Review – et valider les commentaires qui n’allaient pas manquer d’arriver sur Academia. L’actualité politique du WE – entre la découverte des postes contractuels LRU à 384h[1], au salaire indécent; la suppression de la qualification, suivie par celle du CNU, au Sénat[2] – avait été riche, les débats houleux, le tout sur une vague d’analyses sur le sexisme dans l’enseignement supérieur[3]. La perspective de respirer l’atmosphère feutrée de la Shaw Library allait me faire des vacances et réfléchir à la suppression de la qualification – à laquelle je suis très favorable – et celle du Conseil national des universités, autrement plus problématique[4].

Continuer la lecture

« Plafonds de verre » et « chausse-trappes » dans l’enseignement supérieur: rapport du rapport d’information de la délégation aux droits des femmes au Sénat

Le rapport d’information de la délégation aux droits des femmes examine le projet de loi rapport_informationrelatif à l’enseignement supérieur et à la recherche (n° 614, 2012-2013) en réponse à la saisine de la commission de la culture, de l’éducation et de la communication, et conformément à ses attributions. Le rapport note que de fortes disparités entre les sexes subsistent dans l’enseignement supérieur et la recherche. Celles-ci témoignent de la persistance de barrières implicites qui affectent les parcours des étudiantes, des enseignantes-chercheuses, et des chercheuses. Continuer la lecture

Quand l’Université s’engage dans la voie de l’excellence : 384 heures de cours de philosophie pour un salaire d’ATER

tortue_sous_elephantDe qui se moque-t-on : des enseignants ou des étudiants ? C’est la question que ne manquera pas de se poser quiconque prendra connaissance de l’annonce de poste diffusée discrètement  par l’université Montpellier-III [1]. Cette annonce scandaleuse, est parue sur la liste des doctorants de l’université de Paris-1, le 19/6/2013 :

Pour la rentrée 2013-2014, le département de philosophie de l’Université Montpellier III – Paul Valéry doit pourvoir un poste d’enseignant contractuel devant assumer 384h/an, pour un salaire d’ATER. Continuer la lecture

Emploi scientifique français: y a-t-il un pilote dans l’avion?

Le 29 mai dernier, le Conseil scientifique du CNRS a voté à LogoCNRSl’unanimité une « adresse » à Geneviève Fioraso, ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche, publié par Sylvestre Huet dans son Blog Science2, le 4 juin, et Médiapart, le 6 juin 2013.  Academia la reproduit ici. 

 Emploi scientifique : adresse à Madame la Ministre Geneviève Fioraso par le Conseil scientifique du CNRS

La situation de l’emploi dans les universités et organismes de recherche souffre aujourd’hui de la conjonction de quatre facteurs :

Continuer la lecture