Le naufrage du recrutement des professeur∙es

L’arrêté concernant le CAPES publié le 25 janvier dernier confirme nos pires craintes

CAPES d’histoire-géographie : la stagnation des postes, la perte des contenus disciplinaires, vient renforcer une tendance à la déqualification et à la précarisation de nos métiers. 

La présentation en novembre 2019 d’un projet de réforme du concours de recrutement des enseignants a suscité beaucoup d’émotion de la part des associations de spécialistes.

Mise à jour avec l’arrêté du 25 janvier 2021

L’arrêté publié ce 25 janvier 2021, et qui suscite une émotion tardive de la part de ceux que je ne peux m’empêcher d’appeler « les carabiniers d’Offenbach », Vient confirmer les pires craintes que nous pouvions exprimer à ce propos.

Le naufrage du Costa Concordia est survenu en Méditerranée, le vendredi 13 janvier 2012, à proximité de l’île du Giglio, au large du littoral sud de la Toscane.

Continuer la lecture

La remasterisation des profs. À propos des (contre-)réformes de concours d’enseignement

Ce texte tente d’expliquer une des nombreuses réformes engagées par le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, modifiant le recrutement et la formation des enseignantes et enseignants du primaire et du secondaire. Il commence par un rapide descriptif de la situation actuelle, de quelques difficultés qui s’y présentent, avant de présenter la réforme elle-même, pour conclure sur une analyse personnelle.

Un peu d’historique de long terme © Sauvons l’Université

1. La situation actuelle

Actuellement, la formation des enseignantes et enseignants se fait dans des masters dédiés, les masters MEEF (Métiers de l’Éducation, de l’Enseignement et de la Formation), gérés par les INSPÉ (Instituts National Supérieur du Professorat et de l’Education, ex-ÉSPÉ) qui font eux-même partie d’universités. Les facultés (appelées officiellement UFR, qui sont d’autres composantes des universités), qui organisent chacune l’enseignement et la recherche d’une famille de disciplines (Sciences et Techniques ; Lettres et Sciences Humaines, etc.), collaborent à la plupart des masters MEEF : certaines de leurs enseignantes et enseignants y donnent des cours, ou sont responsables d’année —c’est mon cas.

Le recrutement des enseignantes et enseignants titulaires du primaire et du secondaire se fait par concours ; il y a de nombreux concours différents, pour simplifier et pour en rester à ce que je connais le mieux, je me concentrerai sur le CAPES externe (Certificat d’Aptitude au Professorat du l’Enseignement du Second degré), le concours du secondaire qui recrute le plus largement.

Continuer la lecture