La pensée complexe aux prises avec l’évaluation de la recherche

Discours d’Emmanuel Macron, 80 ans du CNRS, au Palais de la Découverte, 27 novembre 2019

Extraits à partir de la minute 35'

Sujet :

Vous commencerez par analyser le texte suivant. Pour cela, il est recommandé de

  • vous appuyer sur le découpage proposé du texte,
  • dégager sa thèse principale, mais aussi les présupposés de celle-ci,
  • présenter les raisonnements sous forme de syllogismes, ou tout autre forme de raisonnement logiquement valide,
  • prêter une attention particulière aux figures de style (répétitions, oppositions, ellipses).

(30 minutes).

Dans un deuxième temps, vous énoncerez quelques mesures concrètes permettant de mettre en œuvre aussi efficacement que possible la politique de la recherche promue par le Président de la République. Vous serez aussi précis que possible en indiquant, par exemple,

  • comment seront constitués les comités d’évaluation, à quel rythme ils seront réunis, sur la base de quels documents ils procèderont aux évaluations qui leur ont été demandées,
  • quelles pourront être les conséquences des évaluations pour les évalués,
  • quels seront, à court et à long terme, les effets de cette politique « différenciante ».

(30 minutes).

Dans un troisième et dernier temps, vous discuterez rapidement l’efficacité de ces mesures en mobilisant ce que vous savez en matière d’économie de la connaissance.

(30 minutes).

Les temps passés sur chaque partie sont indicatifs, mais les trois parties du devoir devront être équilibrées.

 

 

« Bon, si j’étais politiquement non correct, je vous dirais que vous avez, en fait, trop d’évaluations qui servent à rien. Et je pense que c’est un peu ça. Je pense que la solution n’est pas vers le moins d’évaluation, n’est pas le moins d’évaluation.

(1/12)

Continuer la lecture