Bastions masculinistes: retour sur une recommandation du Conseil scientifique du CNRS

Avant-hier, au courrier Twitter, j’ai reçu la dernière recommandation du Conseil scientifique du CNRS. 

Conseil scientifique du CNRS

Vers la parité dans les manifestations scientifiques

À l’occasion du 8 mars, journée internationale des droits des femmes, le président du CNRS Antoine Petit a déclaré : « La place des femmes au sein du CNRS est au cœur de mes priorités. Nous progressons en matière d’égalité entre les femmes et les hommes mais l’horizon de la parité est encore lointain ! » Pour progresser en matière d’égalité entre les femmes et les hommes, le Conseil scientifique du CNRS demande que le CNRS, ses laboratoires et ses personnels, ne s’associent qu’aux manifestations scientifiques où les femmes sont présentes à tous les niveaux (comité scientifique, comité d’organisation, conférences invitées), dans une proportion atteignant, ou dépassant celle de la discipline.

Dorothée BERTHOMIEU

Présidente du Conseil scientifique

Texte adopté à l’unanimité le 16 avril 2019

En sont destinataires la Ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, la Secrétaire d’État auprès du Premier ministre, chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, le P‐DG du CNRS, mais aussi une employée du CNRS – “Présidente” (sic “directrice)  de la mission pour la place des femmes au CNRS et les présidentes de deux associations, l’une bien connue, “Femmes et sciences” et l’autre visiblement sortie toute droite de la cuisse de Jupiter.

Continuer la lecture

Les découvreuses anonym(isé)es: événements à Paris et Marseille

À Paris et à Marseille, es chargées de mission Parité des grands établissements Universcience et Aix-Marseille Université lancent une campagne contre l’anonymat dans lequel sont tenues les femmes de sciences.

À la faculté Saint-Charles (Marseille, la Vice-présidence chargé de l’égalité et de la lutte contre les discriminations exposent en février le kit créé par Animafac sur les découvreuses anonymes, pour montrer que “toutes les femmes scientifiques ne sont pas Marie Curie”.

À Paris, Universcience, à la pointe de la lutte contre les discriminations sexistes dans l’espace public muséal, organise la projection d’un webdocumentaire L’École du genre (Léa Domenach et Jean-Paul Guindo, écrit par Brigitte Laloupe), le mercredi 22 février 2017 à 20h (auditorium de la Cité des sciences).

De telles initiatives, qui viennent compléter les ateliers Wikipedia sur les Femmes de sciences, l’identification des stéréotypes sexistes dans les expositions, sont bienvenues. Elles rendent plus manifestes encore la résistance française en matière de recherche et d’éducation sur le patriarcat universitaire. Continuer la lecture