Toute honte bue: la thèse *subventionnée* à 700€/ mois

Il arrive quelque fois sur les réseaux sociaux des inquiétudes légitimes par rapport aux financements accessibles aux étudiant-e-s : tel « stage » payé 400€ par mois qui demande les compétences et le travail d’un-e Master.

Il existe désormais la thèse subventionnée, celle qui jette quelques miettes, sans contrat de travail, ni protections et charges sociales, pour un emploi qui suppose un bac +5 et exige trois ans de travail, le tout à 8400€/an, soit 1/3 du coût du contrat doctoral, qui inclut un salaire et des cotisations patronales.

 

L’Université doit-elle accepter cela?

Information disponible sur Fabula.org.

Proposition de thèse subventionnée : Cartographie du Web littéraire francophone : Afrique et Caraïbes

 

PRESENTATION

L’équipe MARGE (E.A. 3712) de l’université Jean Moulin-Lyon 3 propose à un.e étudiant.e titulaire d’un Master 2 de Lettres, un doctorat sur le thème : « Cartographie dynamique du web littéraire francophone : Afrique et Caraïbes  ».

Dans le cadre d’un programme de recherches destiné à identifier, dans l’ensemble des aires francophones, les productions littéraires nativement numériques (blogs, sites, réseaux sociaux), le doctorant/la doctorante sera chargé.e plus particulièrement d’explorer les réalisations de ce type dans les pays francophones.

Il s’agira d’identifier les acteurs du web littéraire, d’étudier la poétique de ces productions, ainsi que les dynamiques de réseaux, qui redessinent actuellement une francophonie décentrée.

Le doctorant/la doctorante aura une solide formation littéraire, et éventuellement en Humanités numériques. Il/elle sera également amené.e à maîtriser des outils de moissonnage et d’indexation des corpus, qui pourront si besoin faire l’objet d’une formation spécifique en cours de doctorat.

Lire la suite