Libertés académiques, raison d’État et pressions médiatiques : une histoire d’amour à la française

En passant

Tribune de Paul Max Morin publiée le 2 septembre à 6h et dépubliée le même jour par Le Monde

Extraits. Vous nous avez interrogés sur la dépublication, par le Monde, d’une tribune du chercheur Paul Max Morin ce jeudi 1er septembre. Intitulé «Réduire la colonisation en Algérie à une “histoire d’amour” parachève la droitisation de Macron sur la question mémorielle», le texte a été supprimé du site l’après-midi même, suscitant de vive réactions et des accusations de censure.

Dans cette tribune, Paul Max Morin analysait la visite d’Emmanuel Macron sous le prisme de la question mémorielle. L’auteur de les jeunes et la guerre d’Algérie (PUF, 2022) s’y montre sévère avec la politique du Président, estimant que «la question des mémoires […] a une nouvelle fois servi de vitrine pour simuler des avancements vers une “réconciliation”». Le chercheur diagnostique, comme l’indique le titre, une «droitisation» de l’Elysée, qu’il illustre notamment par une évolution de la sémantique présidentielle : «En cinq ans, la colonisation sera passée, dans le verbe présidentiel, d’un “crime contre l’humanité” (2017) à “une histoire d’amour qui a sa part de tragique” (2022).»

Cette dernière phrase a été prononcée lors de la visite du cimetière Saint-Eugène à Alger, ce 26 août. […] «Qu’elle ait été prononcée spontanément ou non, la réduction de la colonisation à une “histoire d’amour” parachève la droitisation d’Emmanuel Macron sur la question mémorielle» écrit Paul Max Morin dans son texte.

Dans le court texte justifiant cette (rare) dépublication, le Monde estime que les termes dénoncés par le chercheur ne se rapportaient pas à la seule colonisation, comme le suggère la tribune, mais aux relations franco-algériennes dans un sens plus large. «Ce texte reposait sur des extraits de citations qui ne correspondent pas au fond des déclarations du chef de l’Etat. Si elle peut être sujette à diverses interprétations, la phrase “une histoire d’amour qui a sa part de tragique” prononcée par M. Macron lors de la conférence de presse n’évoquait pas spécifiquement la colonisation, comme cela était écrit dans la tribune, mais les longues relations franco-algériennes. Le Monde présente ses excuses à ses lectrices et lecteurs, ainsi qu’au président de la République.»

Lire l’intégralité de l’article →

Sur Le Monde

Sur Mediapart

Concours de recrutement ou concours de plagiat ?

Update 28/9/2022 – droit de réponse

La rentrée se prépare et avec elle, les manuels et les articles présentant les enjeux et les contenus des programmes aux concours de recrutement des enseignant·es de l’enseignement secondaire (CAPES, CAPET, agrégation). À quelques jours d’intervalles, deux dénonciations de pratiques s’apparentant à du plagiat ont été rendues publiques, avec le soutien des associations professionnelles : un Tweet de Dylan Simon ci-dessus et un communiqué d’associations professionnelles, reproduit ci-dessous. Alors que ces affaires de plagiat se multiplient, avec des réactions très diverses des employeurs et des éditeurs, il faut contaster que ce n’est plus seulement “publish or perish”, mais bien “plagiarize or perish” qui sévit dans l’enseignement supérieur et la recherche française.

Le plagiat dénoncé par celleux qui en sont victimes touchent ainsi des projets en vue de demander des financements, à l’Agence nationale de la recherche par ex., des programmes de cours entiers (séquence et œuvres), mais aussi des travaux scientifiques ou des introductions aux programmes de concours. Même si les non-titulaires sont le plus majoritairement concerné·es, il concerne aussi des titulaires, voire des professeures d’université.

Tweet de Florie Maurin, doctorante demandant conseil, 6 août 2022

Quel est le bilan de la politique Référent·es Intégrité scientifique, qu sont censé·es être désigné·es dans chaque des universités, sans toujours avoir été formé·es sur le sujet ?  Doit-on s’étonner du faible rôle du CNESER disciplinaire en la matière, et est-ce à mettre au compte du très faible nombre de saisines disciplinaires ? On peut regretter l’absence d’une procédure explicite et interne à l’ESR, qui viserait au règlement rapide,  indépendant, argumenté et collégial de ces litiges qui représentent des atteintes graves aux libertés académiques.

https://www.flickr.com/photos/virtualwayfarer/32611841183/in/photolist-RFNdcR-7PnUZo-2kPRihM-2kHJeu4-2kPMfDE-2kHJeDn-2kPMfN2-9GFL3p-2d3axof-2kPQPDj-2kPRi6p-7ABatu-oy2NRc-7Rjjhc-2kPQPwA-oQvUkK-FRzRZn-ULf6oE-J7RKys-2kPQPrv-J7Rr2M-JU4LGJ-2kPMfRy-2kPMfUQ-2kPRioP-7S3nxX-ebHujB-J7Rr6e-JWmGNV-ebP82u-2kPQPvZ-2kPMfyQ-JU4Le9-2kPRik2-2kPQPhc-2kPQPxH-2kPRiA2-2kPMg5p-2kPQPh7-2kPQPBa-2kPQPwq-dYUG1V-2kHJeMD-2kHJeM8-2kHJeJT-2kHJeFS-2kHJeDs-7PSZ3C-2kPQPkZ-eCjg7S

The Mules of Doinyo Lengai. Credit: Alex Berger, 2016

Continuer la lecture

Les archives publiques. Sur une actualité législative récente

La chaîne, généralement consacrée à l’histoire prend le temps de présenter les enjeux très actuels autour des archives françaises, et la situation de blocage actuelle.

Bandeau :  Archives nationales : vue des archives de la Présidence de la République française. Crédit:  Chris93, Wikicommons, 2013

“Les libertés académiques ne sont pas négociables et ne le seront jamais”. Communiqué des associations d’historien∙nes du supérieur, 22 février 2021

La société des professeurs d’histoire ancienne de l’université (SoPHAU), la société des historiens médiévistes de l’enseignement supérieur public (SHMESP), l’association des historiens modernistes des universités françaises (AHMUF) et l’association des historiens contemporanéistes de l’enseignement supérieur et de la recherche (AHCESR) expriment leurs plus vives préoccupations face aux propos tenus par Madame Frédérique Vidal, ministre chargée de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, évoquant un supposé “islamo-gauchisme” qui “gangrène[rait] la société dans son ensemble” et auquel “l’université [ne serait] pas imperméable”. La SoPHAU, la SHMESP, l’AHMUF et l’AHCESR se joignent fermement à de nombreuses autres associations et instances (CP-CNU, CNRS, Alliance Athéna) pour rappeler le principe d’indépendance des enseignants-chercheurs et que, particulièrement en sciences humaines, le choix de leurs objets de recherche et de leurs méthodes de travail ne doit faire l’objet d’aucune forme de pression ou d’intimidation de la part du pouvoir politique. Enfin, elles déplorent cette instrumentalisation politicienne, signe d’une marque de défiance envers la communauté des enseignants et chercheurs. Les libertés académiques ne sont pas négociables et ne le seront jamais.

Le naufrage du recrutement des professeur∙es

L’arrêté concernant le CAPES publié le 25 janvier dernier confirme nos pires craintes

CAPES d’histoire-géographie : la stagnation des postes, la perte des contenus disciplinaires, vient renforcer une tendance à la déqualification et à la précarisation de nos métiers. 

La présentation en novembre 2019 d’un projet de réforme du concours de recrutement des enseignants a suscité beaucoup d’émotion de la part des associations de spécialistes.

Mise à jour avec l’arrêté du 25 janvier 2021

L’arrêté publié ce 25 janvier 2021, et qui suscite une émotion tardive de la part de ceux que je ne peux m’empêcher d’appeler « les carabiniers d’Offenbach », Vient confirmer les pires craintes que nous pouvions exprimer à ce propos.

Le naufrage du Costa Concordia est survenu en Méditerranée, le vendredi 13 janvier 2012, à proximité de l’île du Giglio, au large du littoral sud de la Toscane.

Continuer la lecture

Être candidat.e en sciences sociales à l’IRD 1 – le projet de recherche

Par Pierre Guidi, avec de précieux ajouts de Marc Pilon

Candidater auprès d’institutions de recherche demande de connaître des règles dont certaines sont explicites et d’autres implicites, mais rares sont les institutions qui les exposent publiquement. Ce court texte contient les principaux conseils pour candidater comme chargé de recherche à l’IRD. Ils sont fondés sur mon expérience de candidat en 2015 et 2016, ainsi que sur le suivi (dossiers et auditions blanches) d’une dizaine de dossiers de candidatures depuis mon recrutement en 2016. Ces conseils ne sont évidemment pas exhaustifs et pourront être amendés en fonction des commentaires reçus. Vous trouverez ci-dessous des exemples de projets de personnes récemment recrutées.

Cette année, l’IRD a mis en place une nouvelle procédure. Comme au CNRS, une première sélection des dossiers sera effectuée avant les oraux, qui auront lieu en plénière (auparavant, il n’y avait pas de sélection et les auditions se déroulaient en sous-commissions).

Pensez à regarder attentivement le site https://www.ird.fr/. Il contient de très nombreuses informations sur la politique scientifique, les unités de recherches, les partenariats, l’implantation de l’IRD dans le monde etc.

Le projet IRD est court : quatre pages maximum pour les activités de recherche antérieures et six pages pour le projet de recherche. Il faut donc faire un important effort de concision.

Continuer la lecture

Les femmes restent sur le seuil de l’Université: bilan de la campagne de recrutement 2012

Source: Observatoire de l'emploi scientifique, rapport 2009, p. 72 et 74

Source: Observatoire de l’emploi scientifique, rapport 2009, p. 72 et 74

Baptiste Coulmont vient de proposer une analyse du “Portrait des recrutements universitaires” sur son blog, à partir de l’analyse “Campagne de recrutement et d’affectation des maîtres de conférences et des professeurs des universités. Session 2012 “, mis en ligne en juin 2013 DGRH-A1 du Ministère de l’enseignement supérieur.

Le sociologue en tire plusieurs analyses intéressantes sur l’âge moyen des recrutements Mcf et PR, qu’il désagrège pour établir des dynamiques de carrière par discipline – et reprend une conclusion du rapport sur la mobilité des McF parisiens qui partent en province quelques années comme PR, avant de rentrer en région parisiennne.

Un fil d’analyse touche à la place des femmes dans ce recrutement 2012 et établit les différentes formes de discrimination à l’oeuvre.

Continuer la lecture

Etre candidat.e au CNRS, 2- L’audition

par Claire Lemercier

Attention, ceci est un premier jet, qui sera sans doute enrichi, comme l’avait été la note sur la préparation du projet, par les commentaires de collègues. Vous avez donc intérêt à revenir sur cette page dans la semaine du 11 mars pour lire la nouvelle version ! [edit : voyez en effet les riches commentaires et le nouvel exemple à lire ci-dessous ] Continuer la lecture

Etre candidat.e au CNRS, 1 : Le dossier à rendre pour le 7 janvier 2013

par Claire Lemercier, avec des suggestions judicieuses d’Alain Chatriot, Julien Demade, Sibylle Gollac et Léonie Hénaut

Mise à jour 2013 : Nous nous réjouissons de voir quelques sections donner des conseils explicites, cette année, aux candidat.e.s (section 36section 37section 40). Quand ils contredisent ceux donnés ci-dessous (par exemple en préconisant des projets plus courts – bonne nouvelle ! -, ou moins de candidatures CR1), bien sûr, ce sont eux qui ont raison s’il s’agit de la section où vous candidatez ! Mise à jour 2016 : Academia répertorie les conseils disponibles (de plus en plus nombreux) section par section -> promenez-vous ailleurs sur le carnet pour récupérer ceux qui vous concernent !

 Ces conseils sont fondés sur ce que j’ai pu observer depuis 2002 en position de candidate (2002, 2003) puis de personne sollicitée pour des conseils par les candidat.e.s, principalement en section 33 et plus récemment en sections 36 et 40. Ils n’ont pas été validés par les sections du comité national et n’engagent que moi. Je constate toutefois qu’il existe des règles implicites que les candidat.e.s maîtrisent inégalement et, puisqu’elles ne semblent pas devoir être officialisées, je pense que c’est à la communauté scientifique d’essayer de les expliciter. Les commentaires sont donc plus que bienvenus…

  Continuer la lecture

Bilan wiki audition histoire 2012

Message posté sur histoire_eco (26/11/2012)

Chères et chers collègues,

Alors que les universités et grands établissements préparent leurs campagnes de recrutements d’enseignants-chercheurs, nous aimerions faire un premier bilan de l’expérience du suivi des recrutements en histoire.
Continuer la lecture

Décisions des Conseils d’administration des Universités: appel à contribution (Wiki auditions section 22)

Lu sur la liste AFHE, le 12 juin 2012

Chères et chers collègues,

Comme vous le savez, le wiki audition pour les postes de maîtres de conférences en section 22, soutenu par le CNU et hébergé sur le site de l’AFHE, a déjà permis de rassembler un grand nombre d’informations tout au long de la campagne de recrutement, même s’il est encore très incomplet.

http://afhe.hypotheses.org/suivi-des-recrutements

Etrangement, cependant, il semble que c’est l’information officielle, celle de la décision des conseils d’administration des universités, qui manque. La plupart des universités ne l’affichent pas.

Nous faisons donc appel à votre participation: si vous pouvez envoyer cette information, nous pourrons l’afficher afin que ce ne soient pas les classements provisoires qui, seuls, restent sur cette page. Vous pouvez utiliser le formulaire sur la page du wiki, ou écrire à auditions.histoire@gmail.com

En vous remerciant par avance,
Bien cordialement,

Nicolas Barreyre, Claire Lemercier, Charlotte Vorms, Claire Zalc

Position de la section 22 du CNU en faveur du wiki audition histoire

Diffusé sur la liste de l’Association française d’histoire économique (29/5/2012):

La semaine dernière, la section 22 du CNU, réunie en session plénière, s’est associée à l’unanimité à l’initiative wiki audition. Elle appelle tous les collègues concernés à livrer les informations nécessaires à la vie et la reconnaissance de ce site.

Continuer la lecture