Président du Hcéres et parent d’élève

Aujourd’hui, dans le Journal du dimanche paraît une “tribune” par laquelle “1 200 élus, personnalités et acteurs de l’éducation défendent le bilan de Macron sur l’école“. À quelques exceptions près, il s’agit en fait de militants et de militantes LREM, ainsi que l’ont fait remarquer plusieurs lecteurs attentifs, pour la Loire Atlantique, le Doubs ou encore la Somme, par ex. On trouve aussi l’ancienne présidente d’Avenir lycéen, Alexia Desdevise ou le président de la Commission des affaires culturelles du Sénat, ou l’ancien vice-président de la Fage, membre du Conseil national des “Jeunes avec Macron”, et chef du cabinet du président du collège du Hcéres, Alexandre Arlin qui se présente comme “Société civile”. Bien évidemment, rien n’y est dit des 7900 suppressions de postes — l’équivalent de 135 collèges — au cours du quinquennat Macron.

On trouve également l’ancien Conseiller du président Macron aux questions d’enseignement supérieur, de recherche et d’éducation, présentement présidente d’aune haute autorité indépendante et qui s’en justifie.

Tweet de Thierry Coulhon, 2 janvier 2022, 13h34. Une première réponse à ScribeOtis, présentant l’enfant non flouté, a été supprimée.

Soyons rassurés : le président du Hcéres est également membre du Comité de déontologie du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation. Un pirate, en somme.

Continuer la lecture