“Avec la suspension de la professeure Shalhoub-Kevorkian, le monde universitaire israélien sombre dans l’abîme”

L’Université hébraïque de Jérusalem a décidé de suspendre les activités d’enseignement de professeure Nadera Shalhoub-Kevorkian, chercheuse palestinienne-israélienne, à cause de ses déclarations au sujet de la guerre à Gaza. La suspension a été décidé sans l’entendre et donc, sa respecter les droits à une procédure juste et équitable. La déclaration de l’Association des universitaires israéliennes Académie pour l’égalité (אקדמיה לשוויון) existe en anglais et en français. Nous la reproduisons ci-dessous pour manifester notre soutien à Prof. Shalhoub-Kevorkian ainsi qu’aux collègues israëlien·nes et palestinien·nes menacé·es. 

Prof. Shalhoub-Kevorkian

Au nom de plus de huit cents universitaires, membres d’Academia for Equality, nous lançons l’alerte dans l’urgence contre la décision de l’administration de l’Université hébraïque de suspendre le professeur Nadera Shalhoub-Kevorkian de ses fonctions d’enseignante en raison de ses déclarations sur la guerre actuelle.

Au nom de plus de huit cents universitaires, membres d’Academia for Equality, nous lançons l’alerte dans l’urgence contre la décision de l’administration de l’Université hébraïque de suspendre le professeur Nadera Shalhoub-Kevorkian de ses fonctions d’enseignante en raison de ses déclarations sur la guerre actuelle. Outre la violence extrême exercée par l’armée israélienne sur la population civile de la bande de Gaza, d’autres branches de l’État tentent de détruire la société civile critique en Israël et de réduire au silence les voix des intellectuels opposés à la guerre et à d’autres politiques israéliennes, en particulier celles de citoyens palestiniens de l’État. Continuer la lecture