La “réponse” gouvernementale aux étudiant·es qui crèvent la dalle

Face à l’interminable file d’attente pour la distribution alimentaire, le 9 décembre 2021, Majdi Chaarana posait la questionQue fait le gouvernement pour répondre à cette crise sociale?” sur twitter.

Nous l’avons aussi relayée sur Academia.

Oyez oyez, voici la réponse, tombée sur le même réseau social seulement deux jour après que Majdi Chaarana l’ait posée !!!

A partir du constat que 37% des 18-24 ans sautent au moins un repas par semaine pour des raisons financières, le gouvernement exhorte les personnes de bonne volonté à “aider un étudiant grâce à des dons alimentaires” !

Vous ne nous croyez pas ? En voici la preuve:

#mêmepashonte #ResistESR

Des faits et des fantasmes dans l’ESR. Un dimanche de février 2021

Une du JDD, 21 février 2021

Précisons pour la pleine information de nos lecteurs et de nos lectrices que toute information touchant au gouvernement publié dans le Journal du Dimanche est visée directement par l’Élysée.

Université de Paris-8 et AMU : nos étudiant∙es ont faim

Solidaires étudiant.es Paris8, RUSF Paris8, l’antenne du Secours Populaire de Paris8 et des membres de notre université se sont mobilisé.es pour venir en aide au premier problème rencontré actuellement par les étudiant.es : LA FAIM !!
Nous organisons des distributions avec le Secours Populaire, par lots de 100 colis alimentaires devant Paris8  – et à domicile pour les étudiant.es malades, handicapé.e ou sans papier.
En 3 jours, notre petit collectif a reçu 700 mails de demande de colis alimentaire. Une intense détresse émane de la plupart des messages. Certain.es en sont déjà à plusieurs jours voire semaines de disette.
Aller sur le site de la collecte en ligne pour l’Université de Paris-8.
À Aix-Marseille Université, les paniers-repas fournis aux étudiants par le CROUS et AMU, l’UNEF s’est mis à le faire également pour compléter ce que font ces institutions et il lance un appel au don.
L’EHESS va remettre plus de 300€ à tous les étudiant·es qui en ont fait la demande, sur justificatif, pour pallier les besoins les plus criants.