Maternité dans l’ESR. La rage et la tristesse de Clémentine