Pour une autre LPPR ! Motion de la C3N, 24 juin 2020

La C3N, instance de coordination du Comité national de la recherche scientifique, constate que le projet de loi de programmation pluriannuelle de la recherche (LPPR) rendu public le dimanche 7 juin ne répond pas aux attentes exprimées avec force par la communauté scientifique lors de la phase de « consultation » organisée par le MESRI au printemps 2019, attentes dont le Comité national avait été l’un des porte-paroles. Au contraire, ce projet de loi confirme pleinement les inquiétudes exprimées par le Comité national après les premières annonces du gouvernement, notamment dans la motion adoptée par la CPCN le 17 janvier dernier3 ainsi que dans la recommandation du Conseil scientifique du CNRS adoptée le 27 janvier.

De fait, le Comité national, qui partage l’ambition forte pour la recherche scientifique française exprimée par le président de la République, le Premier ministre et la ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, diverge profondément sur les moyens à mettre prioritairement en oeuvre. La C3N réaffirme donc que, sous réserve d’un financement suffisant de la recherche publique, les propositions du Comité national répondent à l’ambition proclamée, au contraire de nombre des mesures proposées dans le projet de loi.

En particulier, la C3N dénonce vigoureusement :

Continuer la lecture