Le sexisme de la sélection des projets de recherche

Nous venons d’avoir les résutats de l’appel à projet European Research Council et quelques élements statistiques. Simplifions : 1881 projets déposés, 185 projets retenus, soit 9,8% de taux de succès. Ce succès concerne essentiellement les hommes, même si quelques miettes sont laissées aux chercheuses1.

Sex ratio : 20%

En dépit de déclarations de bonnes intentions et de conseils ant-discrimination (En février 2019, Academia avait publié une formation vidéo du ERC dans son billet Le CNRS et la parité en temps réel,  vidéo qui a disparu depuis.), ce résultat est insupportable. Un colossale auto-censure et un déséquilibre en faveur des hommes préservés. Aujourd’hui, alors que l’ambition est d’atteindre la parité en science, et que le sex ratio oscille entre 20 et 40% de femmes selon les disciplines, les financements très bien dotés de l’ERC vont à 4 hommes sur 5 personnes. Cet effet MatthieuMatilda Il peut certainement être étendu à d’autres organismes de financement, même si une véritable étude reste à établir.

Academia accueillera tout élément de mesure ou d’analyse sur ce point.

Men 20 percent off, by Renee Calanan, 2006

PS: remerciements à Martin Clavey, de The Sound of Science, qui a signalé cette ignominie.

  1. Sex ratio initial, communiqué par le compte Twitter de l’ERC : 18,8%, soit 353 candidates et 1528 candidats []