366 femmes en sciences humaines et sociales : une éphéméride – #7 — Zora Neale Hurston (1891-1960)

Zora Neale Hurston (1891-1960). Romancière, réalisatrice de film documentaire, de pièces de théâtre et d’essai, elle est la première anthropologue afro-américaine dont le travail a porté sur le folklore de la Floride et des rites de Jamaïque et d’Haïti.
Elle étudie à Howard University, grande université noire,  à partir de 1918, avant d’obtenir une bourse d’études pour Barnard College, à Columbia University, où elle devient la première étudiante noire. Zora Neale Hurston y obtient son BA en anthropologie en 1928, sous la direction de Franz Boas, en compagnie de Margaret Mead et Ruth Benedict.
Ses premières recherches dans le Sud des Etats-Unis reçoivent le soutien d’une riche mécène Charlotte Osgood Mason (« Hoodoo in America« , Journal of American Folklore(1931), Mules and Men (1935)). Elle contribue par ses entretiens à l’enquête d’Alan Lomax auprès des bluesmen du Sud.
Elle survit à la Grande dépression et étend ses recherches aux rituels de Jamaïque et de HaIti, grâce à un financement Guggenheim et au Federal Writers’ Project. Elle publie aussi des nouvelles, des romans et des pièces de théâtre sur la condition noire, participant ainsi du mouvement littéraire qu’on appelle Harlem Renaissance.
En 1973, soit 13 ans après sa mort d’une crise cardiaque dans un certain dénuement, la romancière Alice Walker and la collègue de Hurston Charlotte D. Hunt décident de faire inscrire sur sa tombe l’épitaphe
«ZORA NEALE HURSTON / A GENIUS OF THE SOUTH / NOVELIST FOLKLORIST / ANTHROPOLOGIST /1901-1960»
Ses archives, sauvées de la destruction, sont déposées à University of Florida et à la Library of Congress1.
Avec Margaret Mead et Ruth Benedict, Zora Neale Hurston a offert une contribution majeure aux concepts de sexe, de race et de genre dans la première moitié du 20e siècle.
  1. loc.gov/folklife/guide []

Être candidat.e en sciences sociales à l’IRD 1 – le projet de recherche

Par Pierre Guidi, avec de précieux ajouts de Marc Pilon

Candidater auprès d’institutions de recherche demande de connaître des règles dont certaines sont explicites et d’autres implicites, mais rares sont les institutions qui les exposent publiquement. Ce court texte contient les principaux conseils pour candidater comme chargé de recherche à l’IRD. Ils sont fondés sur mon expérience de candidat en 2015 et 2016, ainsi que sur le suivi (dossiers et auditions blanches) d’une dizaine de dossiers de candidatures depuis mon recrutement en 2016. Ces conseils ne sont évidemment pas exhaustifs et pourront être amendés en fonction des commentaires reçus. Vous trouverez ci-dessous des exemples de projets de personnes récemment recrutées.

Cette année, l’IRD a mis en place une nouvelle procédure. Comme au CNRS, une première sélection des dossiers sera effectuée avant les oraux, qui auront lieu en plénière (auparavant, il n’y avait pas de sélection et les auditions se déroulaient en sous-commissions).

Pensez à regarder attentivement le site https://www.ird.fr/. Il contient de très nombreuses informations sur la politique scientifique, les unités de recherches, les partenariats, l’implantation de l’IRD dans le monde etc.

Le projet IRD est court : quatre pages maximum pour les activités de recherche antérieures et six pages pour le projet de recherche. Il faut donc faire un important effort de concision.

Continuer la lecture

Concours CNRS: conseils de la section 38

Après les guides officiel et officieux de la section 36, le guide du candidat de la section 40, et celui des sections 37 et 39, les préconisations de la section 38 du CoCNRS vient de soLogoCNRSrtir.

Il est ici:

Preconisations pour les candidats section 38.

A quand ceux des sections 33 et 35?