Etre candidat.e sur un poste de MCF, 1- L’envoi du dossier

Je parle ici d’une position inverse de celle concernant les candidatures au CNRS : je n’ai pas été recrutée comme MCF (j’ai passé quatre auditions en 2002-2003) ; en revanche, j’ai siégé depuis dans de nombreux comités de sélection en sociologie, histoire et géographie. J’ai pu voir que leurs pratiques étaient très variées. Comme bien des collègues, je considère aussi que la marge d’influence des candidat.e.s sur la décision, à travers la préparation du dossier écrit et de l’audition, est bien plus faible qu’au CNRS. Cela ne signifie pas que tout n’est que copinage, mais qu’énormément de choses se jouent en amont, dans la définition des profils ; que, dans certaines disciplines, des éléments de CV sont peu ou prou obligatoires pour être recrutable (comme l’agrégation, à la limite le CAPES, en histoire) ; et qu’il y a peu de moyens d’agir sur la phase cruciale de sélection des candidat.e.s à auditionner, dans la mesure où une pièce importante, le rapport de thèse, ne peut plus être modifiée à ce stade. J’espère néanmoins que les quelques conseils ci-dessous seront utiles – et comme de coutume, n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour les discuter ou les compléter. Ceux à propos de l’audition, dans quelques semaines, seront sans doute plus substantiels. Lire la suite

Etre candidat.e au CNRS, 2- L’audition

par Claire Lemercier

Attention, ceci est un premier jet, qui sera sans doute enrichi, comme l’avait été la note sur la préparation du projet, par les commentaires de collègues. Vous avez donc intérêt à revenir sur cette page dans la semaine du 11 mars pour lire la nouvelle version ! [edit : voyez en effet les riches commentaires et le nouvel exemple à lire ci-dessous ] Lire la suite