Récit de l’intérieur

Il est toujours intéressant, pour les candidats à un poste de MCF en particulier, d’avoir un écho sur le déroulement de la procédure de recrutement. Les témoignages directs sont rares cependant. On peut lire ici le récit du recrutement d’un MCF en sciences (non SHS) lors de la dernière session. Certes, les habitus disciplinaires sont différents, mais cela n’en reste pas moins riche en enseignements. Une rapide recherche m’a permis de trouver quelques textes relatifs à la situation en SHS, vue en général du côté de celui ou de ceux qui veulent se faire recruter: celui d’un collectif de candidats en sociologie, le blog d’un « prof de fac« , la lettre d’un MCF en sociologie qui démissionne, ou encore un autre récit anonyme

Si l’exemple du premier récit cité pouvait susciter des vocations, tout aussi anonymes bien sûr, sur ce blog ou ailleurs, cela contribuerait en partie à dissiper l’opacité qui paraît parfois recouvrir ce processus.

 

Pour une réforme des comités de sélection (Claire Crignon, MCF Philosophie Université Paris-Sorbonne, Véronique Le Ru, MCF habilitée, Université de Reims)

Nous voudrions témoigner par ce billet d’une situation désastreuse sur le plan institutionnel et humain.
Une série d’annulations de recrutements de maîtres de conférences ou de professeurs vient en effet de frapper le milieu universitaire. D’abord à la faculté de lettres de Strasbourg, ensuite au département de philosophie de l’Université d’Aix-Marseille et en histoire de l’art à Clermont-Ferrand.
Lire la suite

Décisions des Conseils d’administration des Universités: appel à contribution (Wiki auditions section 22)

Lu sur la liste AFHE, le 12 juin 2012

Chères et chers collègues,

Comme vous le savez, le wiki audition pour les postes de maîtres de conférences en section 22, soutenu par le CNU et hébergé sur le site de l’AFHE, a déjà permis de rassembler un grand nombre d’informations tout au long de la campagne de recrutement, même s’il est encore très incomplet.

http://afhe.hypotheses.org/suivi-des-recrutements

Etrangement, cependant, il semble que c’est l’information officielle, celle de la décision des conseils d’administration des universités, qui manque. La plupart des universités ne l’affichent pas.

Nous faisons donc appel à votre participation: si vous pouvez envoyer cette information, nous pourrons l’afficher afin que ce ne soient pas les classements provisoires qui, seuls, restent sur cette page. Vous pouvez utiliser le formulaire sur la page du wiki, ou écrire à auditions.histoire@gmail.com

En vous remerciant par avance,
Bien cordialement,

Nicolas Barreyre, Claire Lemercier, Charlotte Vorms, Claire Zalc

Refus de transmission des résultats d’une sélection au Ministère (Université de Strasbourg): une pétition

http://www.petitionenligne.fr/petition/annulation-du-recrutement-d-un-professeur-de-litterature-du-xvie-siecle-a-strasbourg/261

Texte de la pétition à signer dans le lien ci-dessus:

« Nous, membres du comité de sélection chargé d’élire un professeur de littérature du XVIe siècle (Poste 09 PR 4022) à l’université de Strasbourg, avons appris avec indignation que le CA restreint de l’université réuni le 31 mai 2012 a décidé de ne pas transmettre au ministère le choix proposé par le comité de sélection. Le poste avait été publié et donné lieu à un concours qui s’est déroulé dans les règles. Il relevait de l’article 46-3 qui réserve le concours sur emplois ouverts par l’établissement aux Maîtres de Conférences titulaires de l’Habilitation à Diriger des Recherches (HDR) ayant accompli au moins dix années de service dans un établissement d’enseignement supérieur (art. 46-3 du décret du 6 juin 1984 [modifié par décret du 23 avril 2009]). Le candidat classé premier remplit ces conditions. La non-transmission des résultats équivaut de facto à la suppression du poste.

Faut-il rappeler ici l’importance de cette chaire de XVIe siècle, la place essentielle de Strasbourg dans le monde de l’imprimerie, de l’humanisme et de la Réforme, la richesse des fonds des bibliothèques locales, l’importance qu’il y a à continuer à faire rayonner par les études universitaires ce centre culturel éminent à la Renaissance ? Nous dénonçons avec la plus grande vigueur ce procédé scandaleux qui crée un grave préjudice aux candidats et à l’université tout entière et demandons l’annulation de cette décision. »

le 8 juin 2012,
Alain CULLIERE, Professeur de Littérature française du XVIe siècle, Université de Lorraine
Nathalie DAUVOIS, Professeur de Littérature française du XVIe siècle, Université de la Sorbonne nouvelle – Paris III
Guy DUCREY, Professeur de Littérature comparée, Université de Strasbourg
Romuald FONKOUA, Professeur de Littérature française et francophone, Université de Strasbourg
Béatrice GUION, Professeur de Littérature française du XVIIe siècle, Université de Strasbourg
Caroline JACOT-GRAPA, Professeur de Littérature française du XVIIIe siècle, Université Charles de Gaulle – Lille III
Muriel OTT, Professeur de Littérature française du Moyen Âge, Université de Strasbourg
Éléonore REVERZY, Professeur de Littérature française du XIXe siècle, Université de Strasbourg
Peter SCHNYDER, Professeur de littérature française du XXe siècle, Université de Haute Alsace, Mulhouse
Anne-Elisabeth SPICA, Professeur de Littérature française du XVIIe siècle, Université de Lorraine

 

 

Un nouveau cas d’élections cassées : que faire ?

Les communiqués fleurissent sur la manière dont le classement d’un comité de sélection pour un poste de Professeur en littérature française a été cassé par le CA de l’université de Strasbourg. Une affaire analogue fait beaucoup de bruit ces jours-ci dans le petit milieu des historiens de la philosophie et des sciences du XVIIe siècle.
Lire la suite

Les publications en mathématiques

Pour information, et parce qu’il est toujours intéressant de regarder vers les autres disciplines (on dit d’ailleurs que les maths seraient, des non SHS, les plus proches), une journée de réflexion organisée par la Société mathématiques de France sur la question des publications: « Quel avenir pour les publications mathématiques?« .

Elle est ouverte à tous.

Le recrutement universitaire est-il discriminatoire envers les enseignants engagés dans une carrière secondaire?

Baptiste Coulmont nous signale une pétition rédigée par deux collègues enseignant la philosophie en lycée, se jugeant victime de discrimination.En l’absence d’études, il reste à se demander si le ressenti correspond bien à une exclusion de ce type de candidatures. Lire la suite