Le point médian m’a tué⋅e : Framasoft met la clef sous la porte

Framasoft a autorisé la republication de cet article, qui donne quelques éléments sur les difficultés techniques et financières qu’a connu l’association depuis quelque temps.

  • 1 avril 2021

La rumeur courait depuis quelque temps et c’est maintenant confirmé : l’association d’éducation populaire Framasoft dépose le bilan. En cause ? L’effondrement catastrophique du montant des dons au cours des derniers mois, effondrement principalement imputable à un curieux symbole typographique.

Cela fait de nombreuses années maintenant que l’on peut trouver des formes de ce que l’on appelle « l’écriture inclusive » dans les communications de Framasoft. La forme la plus visible de cette écriture est le fameux « point médian » qui permet de détailler les genres lorsqu’un mot inclut des personnes indéterminées (et au genre, par conséquent, indéterminé également). Sauf que voilà, ce point médian est loin de faire l’unanimité. Nous avons rencontré Jean-Mi, président des Promoteurs de l’Écriture Non-Inclusive Systématique (PENIS), en croisade contre le point médian depuis 2017.

Continuer la lecture

Chaque geste compte (4)

Remerciements à #Républigram, à @MartyBestof et à un illustre inconnu