Compte à rebours #8mars J-5 – Marielle Franco, in memoriam

En passant

Marielle Franco, campagne municipale, Rio de Janeiro, 6 septembre 2016

Marielle Franco a été assassinée pendant la campagne des élections municipales, le 14 mars 2018. Le 12 mars 2019, le parquet fait arrêter deux policiers mis en cause, tandis que les charges de l’implication personnelle du Président Jarir Bolsonaro s’accumulent.

Continuer la lecture

Le 8 mars dans les universités argentines

Natalia La Valle Torres, qui continue par ce billet la série “Ailleurs dans le monde“, est linguiste, sociologue et traductrice en sciences sociales. Chercheuse associée au laboratoire Printemps, à titre bénévole aujourd’hui, elle a obtenu un doctorat en sciences du langage en 2011 (Université de Lyon2) et travaille aujourd’hui comme indépendante, après plusieurs contrats post-doctoraux à l’université et en école d’ingénieurs. Elle est membre du comité de rédaction de la revue Tracés. Revue de sciences humaines.

Le 8 mars 2017, les enseignantes, chercheuses, administratives et étudiantes de plusieurs universités argentines ont appelé à la grève féminine globale. Certaines universités l’ont fait de manière institutionnelle, avec des communiqués de soutien à la grève et à la mobilisation et des appels à la réflexion sur l’importance de la date. La direction de l’UBA (Universidad de Buenos Aires) a souligné que « dans le milieu universitaire, nous avons l’obligation de débattre et participer à la défense des droits des femmes ».Pour sa part, l’UNC (Universidad Nacional de Córdoba), via l’Honorable Conseil Supérieur, a déclaré d’intérêt institutionnel l’appel à la grève internationale des femmes « avec le but de promouvoir la participation citoyenne à la manifestation organisée par le collectif Ni Una Menos le jour même, au centre-ville de Córdoba ». Continuer la lecture