A propos bkloeckner

Professeur en mathématiques à l'Université Paris-Est Créteil. Co-responsable de la première année de master MEEF mathématiques à Créteil (2015-2020) Défend l'Accès Ouvert aux publications scientifiques.

Le deltaplane de l’évalutation

https://www.flickr.com/photos/jamiecat/5759226335/in/photolist-prVnHq-prVsd7-pcsqgH-pct9yg-prVxCq-pctacw-6i8Dt2-pctmnM-ptXoKP-51ZjyW-pDKga-4NXW7-4NXVz-4NXX9-4NXWv-4NXWQ-4NXMf-4NXVR-dYhqKK-ykGo8-7LKFRP-ptVx8w-ptVBR9-prVcGJ-6vMyx-ptFnXz-ptESkP-hFsCrt-hFtoDV-hFsMWS-ykGnM-hFsLvy-gtSfxk-5j7eFp-4PeskA-4Peu4o-7LPCFu-9XnNhw-9XpGHD-pcsVqq-6xxLxA-3oXYeJ-9LVxkM-97qXX3-5drhDy-VyXS9A-WfNEzs-WfNKKs-WfNJcY-WA4X7y

Delta raid on the raiders nest, The Wastelands, by Jamiecat *, 2011

Ne pas neutraliser les semestres pairs dans les universités : une consigne de la DGESIP

L’ESR dans la tourmente de la loi d’état d’urgence sanitaire #15
Article précédent

Mise à jour 19/4/2020 : lien vers les mesures prises par différentes universités

À mesure que le temps confiné s’étire, les dates des jurys d’examens dans les universités s’approchent, et les questions sur la façon d’évaluer dans les conditions actuelles se font plus pressantes. Comment le faire à distance ? Dans quelle modalités ? comment assurer l’égalité de traitement ? Comment limiter la fraude ? Plus on regarde ces questions, plus les difficultés posées sont évidentes.

Certaines voix se lèvent pour proposer de simplement ne pas évaluer, puisque ça apparaît parfois impossible à faire correctement, et proposent la neutralisation des semestres pairs (les notes de premier semestre servent seules à calculer la moyenne de l’année). Mais si la neutralisation est envisagée à l’échelle des Unités d’Enseignement (UE), par exemple pour des UE de travaux pratiques complètement impossibles à mener à distance, la question de la neutralisation du semestre entier a été écartée notamment dans ma faculté, et je crois assez largement. Sans prétendre que c’est la solution unique à la question de l’évaluation en confinement, il peut paraître curieux que cette option soit écartée plutôt que laissée parmi les possibilités offerte aux formations.

https://www.flickr.com/photos/changfamily168/35852369785/in/photolist-WC9LsD-WFuL6q-rAVja6-223PNtZ-V9VA1U-QwRG1x-6FQRCD-PYeNE2-bYrmJw-fy9ZTH-osxdVS-Ha8h3b-msp8gg-T7qbsX-eUHbwC-CJQ9W2-ZcWeUE-nHDb38-284Gp1f-aWz4LB-cZ1k1w-PaZHLw-eG48t9-SRZVpv-9BdfWK-eXkUcX-eB3R41-LWbJv2-T3vTde-Szbab1-QWeVMA-5UirPF-7ezDY2-KU33x3-eFmN4V-6uu381-d3iCEo-det3Rp-dARmSv-bkkfSR-pGyqhm-LAmHac-oGEoZZ-oDGvBQ-24dNxWd-5KjEji-m1qZer-4xYCBW-8DFYZN-VvoKMT

Moonrise At Walton lighthouse, Liping Photo, 2017

Continuer la lecture

La remasterisation des profs. À propos des (contre-)réformes de concours d’enseignement

Ce texte tente d’expliquer une des nombreuses réformes engagées par le ministre de l’Éducation Nationale, Jean-Michel Blanquer, modifiant le recrutement et la formation des enseignantes et enseignants du primaire et du secondaire. Il commence par un rapide descriptif de la situation actuelle, de quelques difficultés qui s’y présentent, avant de présenter la réforme elle-même, pour conclure sur une analyse personnelle.

Un peu d’historique de long terme © Sauvons l’Université

1. La situation actuelle

Actuellement, la formation des enseignantes et enseignants se fait dans des masters dédiés, les masters MEEF (Métiers de l’Éducation, de l’Enseignement et de la Formation), gérés par les INSPÉ (Instituts National Supérieur du Professorat et de l’Education, ex-ÉSPÉ) qui font eux-même partie d’universités. Les facultés (appelées officiellement UFR, qui sont d’autres composantes des universités), qui organisent chacune l’enseignement et la recherche d’une famille de disciplines (Sciences et Techniques ; Lettres et Sciences Humaines, etc.), collaborent à la plupart des masters MEEF : certaines de leurs enseignantes et enseignants y donnent des cours, ou sont responsables d’année —c’est mon cas.

Le recrutement des enseignantes et enseignants titulaires du primaire et du secondaire se fait par concours ; il y a de nombreux concours différents, pour simplifier et pour en rester à ce que je connais le mieux, je me concentrerai sur le CAPES externe (Certificat d’Aptitude au Professorat du l’Enseignement du Second degré), le concours du secondaire qui recrute le plus largement.

Continuer la lecture