Vrai ou faux ? Sur les primes discrétionnaires des directeurs académiques

Les directeurs académiques touchent-ils une prime de fin d’année de 50 000 euros ?

Des élèves devant le lycée du Parc, à Lyon, en 2012. (Jean-Philippe Ksiazek / AFP)

Les directeurs académiques de l’Education nationale peuvent être indemnisés annuellement jusqu’à plus de 50 000 euros. Des sommes dont les critères d’attribution restent cependant opaques.

Article de Julien Nguyen Dang, franceinfo , mis à jour le 15/01/2020 | 20:09

Une belle prime de fin d’année de 50 000 euros. C’est ce qu’auraient touché les directeurs académiques des services de l’Education nationale (Dasen, les anciens inspecteurs d’académie des départements), en plus de leur traitement indiciaire de fonctionnaires, en 2019. Une prime annuelle qui aurait augmenté en décembre, rapportent les syndicats SNUipp-FSU de l’Ain et SUD Education dans des communiqués, ce qui n’a pas manqué de faire réagir les internautes.

Continuer la lecture

Précisons, en conclusion, que ces rémunérations, que je juge indignes, le sont moins par leurs montants — encore qu’on puisse en discuter — mais de leur caractère discrétionnaire et les effets attendus sur les personnels de l’Education nationale.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.