Au Royaume-Uni, le fichage sur les universitaires anti-racistes de gauche au grand jour

Government prepared secret dossier on academic’s BLM, ‘militant leftism’ and Israel war posts, par Poppy Wood, i,  3 novembre 2023

Extraits traduits.
i a pris connaissance d’un dossier interne du gouvernement de 11 pages répertoriant trois ans de posts d’un universitaire sur X, anciennement Twitter, ainsi que les likes, les retweets, la littérature scientifique et l’organisation d’événements dans les mois à venir.
C’est le dernier développement en date d’une polémique sur la liberté d’expression à laquelle doit faire facele gouvernement, les ministres étant accusés d’essayer de réduire les universitaires au silence sous couleur de défense de la liberté académique.
Le dossier est divisé en trois sections intitulées “antiracisme“, qui met en évidence les messages de soutien à Black Lives Matter, “défense des transgenres” et “gauchisme militant, qui comprend les messages de soutien aux actions de grève.
Une source gouvernementale de haut niveau a confirmé à i que le document avait été rédigé la semaine dernière par des conseillers spéciaux du ministère des sciences, de l’innovation et de la technologie (DSIT) après que Michelle Donelan, la secrétaire d’État aux sciences, ait demandé des informations sur un groupe spécifique d’universitaires.

Ils ont déclaré qu’à l’origine, Mme Donelan s’était dite préoccupée par les commentaires de certains universitaires sur les médias sociaux concernant le conflit entre Israël et le Hamas, et a demandé des détails supplémentaires pour savoir si leur présence en ligne “sortait du cadre légal pour entrer dans un territoire plus funeste”.

La DSIT a refusé de commenter, mais Mme Donelan a déclaré qu’elle n’aurait jamais autorisé une “collecte générale” des opinions de qui que ce soit. L’University and College Union (UCU), qui représente l’universitaire, a déclaré que ces révélations étaient “extrêmement troublantes” et qu’elles soulevaient de sérieuses questions sur les raisons pour lesquelles “le gouvernement compile des dossiers sur les universitaires”. Le dossier indique que l’universitaire, que i a choisi de ne pas nommer, a “attaqué la blanchité”, “approuvé les bourses pour les étudiants noirs” et partagé des messages soutenant les droits des transgenres.i a vu des preuves que les conseillers de Mme Donelan ont rassemblé des documents sur les profils de médias sociaux d’au moins quatre universitaires, alors qu’il est prétendu le contraire.l
L’UKRI a confirmé mardi qu’elle avait suspendu son groupe consultatif d’experts sur l’égalité, la diversité et l’inclusion pour Research England après que Mme Donelan, la secrétaire aux sciences, a exprimé son “dégoût” face aux opinions de certains membres sur le conflit entre Israël et le Hamas.

Pour lire l’entièreté de l’article entier →


Sur Academia



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2023, 5 novembre). Au Royaume-Uni, le fichage sur les universitaires anti-racistes de gauche au grand jour. Academia. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ajjh

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.