Macron privatise le Muséum et réprime celles et ceux qui contestent sa politique. Communiqué intersyndical CGT, 23 septembre 2023

Le 21 septembre à 12 heures, des salarié.es et des étudiant.es du Muséum National d’Histoire Naturelle et de Sorbonne Université se sont rassemblé·es place Jussieu.

Les participant.es entendaient protester contre la fermeture du Jardin des Plantes et de plusieurs sites du Muséum réquisitionnés de manière autoritaire pour accueillir une visite du roi d’Angleterre Charles 3 et du Président Macron. L’établissement était interdit d’accès au grand public, aux scolaires, aux visiteuses et visiteurs scientifiques, aux étudiant.es et aux salarié.es du Muséum. Cette visite royale intervenait le jour anniversaire de l’abolition de la monarchie, tout un symbole !

Le rassemblement, organisé à l’entrée de l’université voisine, place Jussieu, était revendicatif et pacifique. Il ne causait aucune perturbation de la circulation.

Mais dès les premières minutes, les participant.es ont été nassé.es par un nombre conséquent de gendarmes et de policiers, dépêchés sur place pour réprimer le rassemblement et empêcher toute expression. Des participant.es ont été bousculé.es et jeté.es au sol. Beaucoup ont subi un contrôle d’identité et une verbalisation assortie d’une amende de 135 euros pour « manifestation illégale ». Une camarade a été interpellée.

Nos organisations dénoncent cette répression indigne et exigent de la Préfecture de Police la suspension immédiate des amendes, ainsi que la libération immédiate de la collègue interpellée.

Nous demandons au Président du Muséum et au Président de Sorbonne Université de prendre position en soutien de leurs agents au nom de la liberté d’expression et de la liberté du monde universitaire.

Nous appelons également les organisations syndicales et du mouvement social à la solidarité pour constituer une caisse de soutien : alors que Macron invite son copain le roi à dîner à Versailles aux frais de la République, la Préfecture de Police colle des amendes prohibitives à des étudiant.es et des jeunes salarié.es précaires qui n’ont eu d’autre tort que de vouloir s’exprimer.

  • Le syndicat CGT du Muséum
  • Le syndicat CGT de Sorbonne Université
  • Le syndicat SNTRS-CGT Sorbonne Université
  • L’Union Locale CGT des 5ème et 6ème arrondissement
  • L’union nationale CGT FERC Sup

Paris, le 21 septembre 2023

Contacts
syndicat-cgt-mus@mnhn.fr
cgt@sorbonne-universite.fr
ul56-75@boulmich.org


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
Christelle Rabier (21 septembre 2023). Macron privatise le Muséum et réprime celles et ceux qui contestent sa politique. Communiqué intersyndical CGT, 23 septembre 2023. Academia. Consulté le 23 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ajij


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.