Lettre collective au Président de l’Université Grenoble Alpes concernant l’évacuation de la MSH-Alpes

Le 2 mai 2023, 92 membres de la communauté universitaire de l’Université Grenoble Alpes ont signé une lettre adressée au Président de l’établissement en revenant sur les modalités d’évacuation de la MSH-Alpes, occupée depuis quelques jours par des étudiant·es.

Crédit: DL/VL, Le Dauphiné libéré, 20 avril 2023

Le vendredi 21 avril, un peu avant midi, une intervention policière de 14 véhicules a eu lieu à la Maison des Sciences de l’Homme-Alpes occupée depuis mercredi 19 avril par une trentaine d’étudiant·es mobilisé·es qui demandaient, depuis plusieurs semaines, parmi d’autres revendications adressées à la présidence, un lieu de réunion et de discussion. Cette occupation pacifiste, organisée selon une charte précise, a veillé à respecter les personnels de la structure avec lesquels s’est noué un dialogue. Elle a également respecté ses principes de non- dégradation des bâtiments et du matériel en place.

Les occupations de lieux, comme les blocages, ne sont ni une solution ni une stratégie faisant l’unanimité parmi nous. Force est de constater cependant qu’ils résultent de l’absence de dialogue et de la série de décisions ruineuses du gouvernement actuel ayant entraîné une profonde crise démocratique en France depuis plusieurs semaines et non d’une incartade de quelques étudiant.es.

Nous, membres du personnel de l’Université Grenoble Alpes, signataires de cette lettre, avons été profondément choqué·es par ce recours disproportionné à la force, en particulier à l’encontre des personnes qui font partie de notre communauté universitaire, quelles que soient leurs opinions et leurs positions politiques. Nous déplorons le manque de dialogue de la présidence avec les différents membres de la communauté universitaire dans cette période de crises et de tensions. Nous rappelons notre volonté d’accompagner sereinement les étudiant.es non seulement dans leur réussite, mais aussi dans leur participation à la vie publique.

Dans un lieu dédié à la transmission, au dialogue et à la parole, l’appel aux forces de police comme unique solution pour dénouer une situation de tension est consternant et très préoccupant. Nous rappelons notre attachement profond aux franchises universitaires et condamnons fermement le recours à la force sur le campus.

 



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2023, 4 mai). Lettre collective au Président de l’Université Grenoble Alpes concernant l’évacuation de la MSH-Alpes. Academia. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ajg6

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.