« Macron, t’es foutu, Dauphine est dans la rue ». Motion de l’AG du 23 mars 2023

Motion votée en Assemblée générale à l’Université Paris-Dauphine, 21 mars 2023

L’Assemblée Générale à adopté la motion suivante :

Depuis plus de 2 mois, nous nous battons contre une réforme des retraites injuste et inutile, à Dauphine comme ailleurs. Le mouvement est fort et durable, avec des secteurs essentiels dans lesquels les salarié·es sont particulièrement déterminés (raffineries, énergie, ramassage des ordures). Dans de nombreuses universités, le mouvement s’intensifie, et nous sommes de plus en plus déterminé·es à obtenir le retrait de cette réforme.

https://twitter.com/CGT_DAUPHINE/status/1217786331293679617?s=20

Paris, 16 janvier 2023

L’utilisation du 49.3 pour faire passer la réforme des retraites devant une assemblée nationale de plus en plus défiante de Macron et son gouvernement, et une motion de censure qui ne passe pas à 9 voix près montrent la grande faiblesse du gouvernement actuel.

Il nous faut construire un mouvement de grève reconductible dans un grand nombre de secteurs centraux pour bloquer l’économie, seule manière de faire entendre l’avis majoritaire après le passage en force que constitue le 49.3. À notre échelle, dans l’ESR, et plus particulièrement à Dauphine, il nous faut aussi apporter notre pierre. Ce pouvoir affaibli utilise, comme à son habitude, une répression policière d’une violence insupportable. Nous ne pouvons pas tolérer cela ! Les images sont effroyables, et le pouvoir veut faire taire toute contestation à coups de matraques.

Notre mouvement, nos manifestations sont légitimes et il nous faut les amplifier pour opposer aux coups de la police, le nombre dans la rue.

Plus largement, la mobilisation dans l’ESR est l’écho des conditions de travail dans la fonction publique qui sont de plus en plus difficiles. Les frais de scolarité augmentent, les postes se raréfient en plus d’être mal payés, le travail gratuit s’accroît, la précarité étudiante et du personnel explose, les dotations aux établissements et aux laboratoires sont de moins en moins pérenne.

Notre système de retraites est lié si profondément à notre modèle de société que l’ensemble de nos revendications, y compris les plus sectorielles, résonnent en opposition à la violence libérale de la macronie. Nos revendications sont à la fois des solutions aux problèmes qu’on rencontre dans l’ESR et des solutions pour le financement du système de retraite amélioré qu’on exige.

  • La retraite à 60 ans maximum !
  • La semaine de 32h !
  • L’égalité salariale femme-homme !
  • L’augmentation de tous les salaires, en net, en brut, et en “super brut” !
  • La réinternalisation des services sous-traitants à l’université (ménage, sécurité,
    etc.) !
  • La fin des systèmes de primes et l’intégration des montants des primes dans les
    grilles de traitement indiciaires !
  • Un véritable salaire étudiant reconnaissant leur statut de travailleur·es en formation, pour lutter contre la précarité et favoriser la réussite académique !
  • Le CROUS à un euro pour toutes et tous les étudiant·es !
  • La construction des universités manquantes et le recrutement des personnels titulaires nécessaires, de sorte à pouvoir se débarrasser définitivement des aberrations que sont Parcoursup et Mon Master !

Nous appelons à nous mettre en grève reconductible à partir de mercredi 22 jusqu’au retrait de la réforme. Nous appelons à une assemblée générale mardi 28 mars pour décider de la reconduction.

Nous appelons à annuler les cours les jours de grève et évidemment ne pas comptabiliser les absences des étudiant-e-s.

Nous exigeons l’arrêt de l’utilisation de la violence policière pour faire taire un mouvement légitime. Nous demandons à l’intersyndicale nationale d’appeler clairement, à partir de jeudi, à la grève et au blocage jusqu’au retrait de la réforme.

Nous appelons l’intersyndicale nationale à soutenir les secteurs qui sont déjà en grève reconductible et qui subissent la répression.

Le collectif Dauphine mobilisée !



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2023, 26 mars). « Macron, t’es foutu, Dauphine est dans la rue ». Motion de l’AG du 23 mars 2023. Academia. Consulté le 29 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ajex

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.