Travail d’archive (10). Tolbiac ouverte !

Academia se lance dans la mise en ligne progressive d’archives (tracts, photos, …) des luttes universitaires, afin de réinscrire dans une histoire les combats actuels. Certains de ces documents – comme celui publié aujourd’hui – restent quelque peu énigmatique et la rédaction en appelle à la mémoire et aux connaissances des collègues.


Agence photographique Huper, s.d.


Cette photographie est une reproduction d’un tirage original de l’agence de photographie parisienne Huper. L’auteur·e comme la date de la prise de vue sont inconnu·es. On y voit un regroupement d’individus, sans doute des étudiant·es, à l’entrée côté rue de Tolbiac du tout jeune Centre multidisciplinaire de Tolbiac (CMT) – pas encore renommé Centre Pierre-Mendès-France –, vraisemblablement dans les années qui suivent l’achèvement du bâtiment en 1973, donc dans des années particulièrement agitées à l’université.

Sur une des marches des gradins de galets — en fait, une oeuvre artistique de Bernard Alleaume et Yvette Vincent-Alleaume qui conduit aux toits des six amphis ronds déployés en corolle autour des trois tours du centre Tolbiac — on note une inscription sobre, qui résonne particulièrement fort ces dernières semaines : « Flics fascistes hors des facs ».

On observe surtout que le site n’est pas encore défiguré par les horribles grilles surmontées de herses qui ceinturent le centre Tolbiac aujourd’hui (depuis quand, d’ailleurs ?) : entre la rue et le Centre Tolbiac, aucun obstacle. Le bâtiment était un espace grand ouvert sur la ville, et les toitures des amphis représentaient autant de théâtres de plein air à la disposition des étudiant·es comme de l’ensemble de la population.

Photo @maevadestombes, 20 mars 2023

Photo @Jeanne_actu, 20 mars 2023



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2023, 23 mars). Travail d’archive (10). Tolbiac ouverte ! Academia. Consulté le 21 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/ajee

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.