Contre le distanciel, mobilisation générale

L’Assemblée générale des personnels de l’ESR d’Ile-de-France qui s’est tenue le 16 mars 2023 propose de fédérer nos forces pour lutter contre le distanciel qui casse nos mobilisations et, d’une façon plus générale, met en péril nos conditions de travail et d’étude. Pour ne pas nous contenter de dénoncer le passage imposé au distanciel, mais le combattre effectivement, nous pouvons construire collectivement différents outils.Academia a déjà publié un modèle de recours en justice, pour attaquer devant le tribunal administratif des consignes de bascule en distanciel, notamment les jours de grève ou en cas de fermeture administrative des locaux. D’autres collectifs ont proposé différentes modalités d’action, recensées notamment dans un billet d’Université Ouverte.<
Suite à l'AG des personnels de l'ESR d'IdF du 16 mars, nous proposons donc de coordonner des actions contre le distanciel, notamment par des campagnes d'affichage (vous trouverez des visuels ; n’hésitez pas à nous envoyer les vôtres), le recensement de motions des différentes instances et des actions en justice (qui ont déjà été lancées dans certaines universités).

Etudiant·es ou personnels, si vous avez reçu des injonctions à passer en distanciel ou que vous voulez devenir référent·es anti-distanciel dans votre établissement ou rejoindre l’équipe, contactez-nous à :

esrPOINTstopPOINTdistancielATprotonmailPOINTcom.

En finir avec ces utilisations du distanciel est crucial, pour la mobilisation en cours, pour les suivantes et pour l’existence même de l’université que nous voulons. Depuis que la pandémie a été déclarée terminée, le retour dans les salles et les bureaux n’a pas été complet : des réunions, des cours, des séminaires passent en distanciel, le plus souvent pour remédier à des conditions de travail et d’étude dégradées. Depuis le début de la mobilisation sur les retraites, nous avons beaucoup vu le distanciel utilisé pour assurer une continuité des enseignements ou des services — que ce soit à l’initiative de certain·es enseignant·es, ou que ce soit imposé par des autorités. Ce sont des atteintes très graves à ce qu’est l’université — en plus d’être nul et illégal. 
L’université en distanciel, c’est une université de téléspectateurices. On ne veut pas de cette université-là !
L’université n’est pas qu’un lieu de consommation de cours, dont les modalités importent peu tant que le service semble rendu et le diplôme délivré. C’est surtout un lieu d’échange et de production collective de savoirs, qui doit être vivant et ouvert, pour toute la société. 

Pour défendre nos retraites, pour défendre l’université !

#ResistESR



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2023, 19 mars). Contre le distanciel, mobilisation générale. Academia. Consulté le 29 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aje2

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.