Franchir la ligne Maginot : Service national universel (SNU) et refoulé militariste du macronisme

Update 27/2/2023. Le SNES publie à l’instant une analyse de la possible généralisation du SNU, avec la classe de Seconde en ligne de mire. Voir également SNU : comment Macron veut mettre la jeunesse au pas, par Hugo Boursier, Politis, 27 février 2023.


Dystopique.

Sarah El Haïry a accueilli la cohorte André Maginot au Centre Kellerman le 20 février 2023.  Maginot? Et pourquoi pas “cohorte Bugeaud” ou encore cohorte “Nivelle”?

https://twitter.com/sarahelhairy/status/1627610576502288384?s=20Il faut dire que tout y est : coût1, défense inutile contre l’armée nazie….

Que dire du refoulé militariste du macronisme ? Quand on considère que la mesure Repas à 1€ coûte 90M€ et que le SNU pour 2023, 140M€.

Plutôt en riire. Jaune-brun.

  1. Le 5e avis du Comité d’orientation pour la jeunesse dénon quant à lui, outre le coût, la concurrence que le SNU fait peser sur d’autres budgets, associatifs notamment ; et l’image “militaire” prégnante dans la communication du gouvernement. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.