Campus de Meudon-Bellevue stop à la vente forcée : signez la pétition adressée aux administrateurs du CNRS

Chère collègue, cher collègue,

Nous vous avons alerté sur la vente forcée d’une partie du site CNRS de Meudon-Bellevue. Suite à notre alerte, vos réactions sur l’avenir du site et les contraintes inacceptables imposées à nos collègues de Meudon ont affiché une réelle volonté de les soutenir.

Nous vous proposons de signer la pétition “Contre la vente et le déménagement forcés du site CNRS de Meudon-Bellevue”.

 Les signataires de cette pétition demandent aux administratrices et aux administrateurs du CNRS de s’opposer à la vente lors de la séance extraordinaire du Conseil d’administration le 10 février 2023 !     

Elle est accessible en ligne à change.org

Attention à bien valider votre signature en suivant les instructions du e-mail que vous devriez recevoir de la plateforme change.org

Notez dès à présent qu’un rassemblement est prévu le vendredi 10 février au matin au siège de CNRS, 3 rue Michel Ange 75016 Paris, à 8h30. Nous reviendrons vers les collègues de la région parisienne pour préciser les modalités de cette action.

Retrouvez toutes les communications du SNTRS-CGT et SNCS-FSU sur ce sujet :

Le SNTRS-CGT  et le SNCS-FSU utiliseront tous leurs moyens d’action pour mettre en échec cette vente inique faite au détriment du personnel du site de Meudon-Bellevue, du CNRS et de la recherche publique.


OpenEdition vous propose de citer ce billet de la manière suivante :
L'équipe des rédacteurs d'Academia (7 février 2023). Campus de Meudon-Bellevue stop à la vente forcée : signez la pétition adressée aux administrateurs du CNRS. Academia. Consulté le 13 juillet 2024 à l’adresse https://doi.org/10.58079/ajbh


2 réflexions sur « Campus de Meudon-Bellevue stop à la vente forcée : signez la pétition adressée aux administrateurs du CNRS »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.