Nomination à la direction de l’ENS de Lyon. Lettre ouverte de 160 membres à la Ministre

Academia reproduit la lettre ouverte envoyée le 12 décembre à Sylvie Retailleau, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche au sujet de la nomination d’une nouvelle direction à l’ENS Lyon, vacante depuis la démission de Jean-François Pinton au printemps dernier, éclaboussé par plusieurs scandales de violences sexuelles et des décès. Beaucoup espèrent par ailleurs que l’Ecole soit bientôt présidée par une femme, afin de respecter la parité, qui figure parmi les engagements de l’ENS de Lyon ainsi que du gouvernement en la matière, même si les tractations en cours en laissent présager autrement.

Selon nos sources, 8 candidats et candidates ont été présenté.es en Conseil d’Administration, sans que le reste de l’École en soit informé. Les rumeurs laissent entendre que Cédric Villani, que l’administrateur provisoire de l’ENS de Lyon Yanick Ricard a chargé de piloter un “comité de recherche pour le renouvellement du mandat”, s’apprête à candidater. De même, Alain Dereux et Camille Galap doivent rencontrer aujourd’hui et jeudi les directeur⋅ices des départements. Ils souhaitent que leurs possibles candidatures restent discrètes, simplement connues de la direction et des directions des départements. L’ENS de Lyon n’aurait-elle pas à gagner d’une plus grande transparence dans cette procédures de désignation ?


Mme. Sylvie Retailleau
Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche
1 rue Descartes
75231 Paris


Objet : Lettre ouverte sur le renouvellement de la présidence de l’ENS de Lyon adressée à la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche


Madame la Ministre,

Aujourd’hui, enseignant·es, chercheur·ses, personnels, et étudiant·es, demandons à être entendu·es dans le cadre de la désignation de la nouvelle présidence de l’établissement.
Notre établissement va être doté d’un ou d’une responsable qui ne sera que le deuxième de plein exercice depuis la fusion de ses deux composantes (langues, lettres et sciences humaines et sciences exactes et expérimentales) en 2010. L’enjeu est d’autant plus crucial que ces douze années ont été marquées par une série de crises internes, ainsi que par la crise sanitaire, qui ont mis à l’épreuve le fonctionnement normal de l’École.

Aujourd’hui, la question doit être posée d’un équilibre entre sciences exactes et expérimentales (SEE) et langues, lettres et sciences humaines et sociales (LLSHS) pour contribuer à une élaboration partagée des objectifs définissant la politique générale d’établissement. Rappelons que depuis la fusion, l’ENS de Lyon est dirigée par un scientifique, alors qu’à l’ENS de Paris scientifiques et littéraires alternent à la direction, au-dessous de laquelle existent parallèlement deux directions adjointes pour les Lettres et les Sciences.
Après la démission de Jean-François Pinton, le choix du nouveau président ou de la nouvelle présidente est fondamental pour notre établissement, car il déterminera la politique de celui-ci pendant les cinq prochaines années. Pour autant, bien que l’École soit en partie administrée par sa communauté, le processus formel de désignation ne comprend pas d’espace permettant à celle-ci de s’exprimer. Il devrait cependant selon nous être l’occasion de mener le véritable débat que nous souhaitons sur les missions, le fonctionnement, l’organisation et la place de l’École parmi les universités lyonnaises.
Ainsi, dans un contexte de politique à construire et de dynamique à renouer entre un établissement, sa direction et le ministère, il nous semble essentiel que la communauté de l’École soit informée des étapes de la désignation, et que par conséquent les personnes qui candidateront à la tête de l’ENS viennent se présenter devant les étudiant·es, les personnels et les enseignant·es-chercheur·ses. Cette demande de dialogue avec les futur·es candidat·es, que nous vous adressons par cette lettre, pourrait satisfaire un besoin légitime d’échange et d’information que ne manque pas de ressentir toute la communauté éducative de l’École. Nous espérons qu’elle sera entendue.


Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2022, 14 décembre). Nomination à la direction de l’ENS de Lyon. Lettre ouverte de 160 membres à la Ministre. Academia. Consulté le 16 avril 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aja5

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.