Inflation. Le MESR présente la facture… aux universités

Vous aviez aimé les circulaires d’Anne-Sophie Barthez pendant le COVID ? La DGESIP est de retour avec une merveille dans le genre : des bricoles pour les étudant·es, mais aucune compensation de la hausse du point d’indice des agent·es, aucune compensation pour la hausse de l’énergie, aucun plan énergétique pour les bâtiments, interdiction de diminuer les investissments recherche, de dégrader les conditions d’enseignement ou de geler les recrutements. Mais une invitation : celle de taper dans les caisses des fonds de roulement.

Après “La bamboche, c’est erminé !”, on a donc “La vraie misère est la misère de l’âme”?

Circulaire_MESR_28sept2022 – version .pdf


Sur Academia


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.