« Nous avons plutôt l’impression d’avoir affaire à une ministre de la recherche plutôt qu’à une ministre de l’enseignement supérieur ». Mediapart, 3 octobre 2022

Extraits. Revenant sur la hiérarchie des disciplines, la fragmentation des manières d’accéder à la licence, mais également les conditions matérielles des étudiant·es, Cédric Hugrée et Tristan Poullaouec relèvent à quel point la ségrégation sociale ronge l’université et sape l’idée même de démocratisation des savoirs.

« Il faut arrêter de nous prendre pour des imbéciles. Nous avons plutôt l’impression d’avoir affaire à une ministre de la recherche plutôt qu’à une ministre de l’enseignement supérieur.»

« Le killing fact à opposer à ce budget, c’est cette note publiée par le Conseil d’analyse économique qui fait le point sur l’analyse du coût des services publics de l’enseignement supérieur. Le coût d’une licence est trois fois moins élevé que celui d’une année de STS (licence sciences, technologies, santé) ou de CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles). C’est saisissant. Nous devons aujourd’hui demander des rééquilibrages. »

Lire sur Medipart →


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.