Annonces de vacations. Communiqué du bureau de l’ANCMSP

Cher·es collègues,

La fin de l’année universitaire approchant, les offres de vacations se multiplient sur la liste de diffusion en perspective de l’année à venir. En tant qu’association de défense des droits des jeunes chercheur·ses, l’ANCMSP surveille les annonces de postes publiées sur la liste en veillant non seulement à leur légalité mais en s’assurant également que celles-ci soient les plus lisibles pour celles et ceux qui souhaitent postuler. 

Le bureau de l’ANCMSP tient tout d’abord à rappeler à toutes fins utiles qu’il s’est prononcé depuis plusieurs années contre les vacations en général : 

  • Nous souhaitons la suppression du statut d’ATV (agent temporaire vacataire) ce qui permettrait l’ouverture de postes plus pérennes pour les jeunes chercheur·ses. 
  • Nous exigeons le recrutement des chargés d’enseignement vacataires (CEV) qui effectuent plus de 64 heures de cours par an en contrat LRU. 
  • Nous insistons sur la nécessité de revaloriser la rémunération horaire des vacations. À l’heure actuelle, celle-ci est de 41,41€ pour 1 HETD, niveau de rémunération en deçà du SMIC horaire.

  • Nous rappelons que les départements et universités sont pour obligation de participer aux frais d’abonnement de transport des vacataires, au même titre de l’ensemble des autres agents fonctionnaires, contractuels ou vacataires de l’ESR ” (décret du MESRI n°2010-676 du 21 juin 2010Conseil d’Etat dans son arrêt du 7 février 2020)”.
  • Nous réclamons enfin la mensualisation des paies qui, pour rappel, sont encore semestrialisées dans la plupart des institutions. Cette mensualisation devient obligatoire à partir du 1e septembre 2022 (article 11 de la LPR).
Par ailleurs, nous notons que depuis quelque temps se multiplie la pratique qui consiste à demander aux candidat·es de transmettre une proposition de cours évaluée en vue du recrutement. Si la pratique n’a rien d’illégale, elle n’en est pas moins critiquable : les candidat·es aux postes de vacations appelé·es à être rémunéré·es tous les six mois pour un salaire inférieur au SMIC doivent à présent fournir une charge de travail gratuit en amont en vue d’être sélectionné·es. L’intériorisation des logiques néo-managériales et de mise en concurrence des travailleur·ses semble avoir fait son œuvre dans l’ESR. 
 
Au regard de la multiplication des offres de vacations et du fait que la majeure partie des enseignements assurés dans les départements de science politique soient effectués par des vacataires, il est aujourd’hui incompréhensible que ces enjeux et revendications ne fassent pas l’objet d’une plus grande mise en discussion et prise en considération par les syndicats et titulaires des départements de la discipline. Plus que déplorer ces différents constats, ces éléments nous confortent dans l’idée selon laquelle seules les mobilisations collectives et la construction d’un rapport de force associant l’ensemble des travailleur.ses de l’ESR nous permettront de mettre fin à cet insupportable état de fait. 
 
Dans l’attente de ces mobilisations et afin de donner une plus grande lisibilité aux offres de vacations, le bureau rappelle que toute publication d’offre sur la liste ANCMSP doit se faire au moyen de la grille conçue à cet effet. Celle-ci a pour objectif de clarifier la composition des tâches et la charge de travail (enseignement, corrections, suivi pédagogique), la disponibilité de matériel et de supports de cours. La grille est disponible sur notre site où vous pouvez la télécharger en version word et à copier-coller
 
Nous comprenons qu’identifier ces éléments et remplir une grille représente une charge administrative supplémentaire. Cependant, si ce travail de clarification n’est pas réalisé par les personnes en charge du recrutement, il reviendra aux vacataires de postuler ou de s’engager dans des missions d’enseignements qui ne leur conviennent pas. 
 
Nous vous prions donc d’avoir recours autant que possible à ces outils ou tout du moins de renseigner les informations équivalentes lorsque vous publiez votre offre sur la liste. 
 
D’avance merci, 
 
Sincères salutations, 
 

Le bureau de l’ANCMSP

 


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.