Mettre fin aux stages dans les études supérieures ?

Car loin de son rôle de formation affichée, la fonction réelle du stage est de mettre en concurrence les travailleurs salariés avec des travailleurs non-salariés, sans droit, ultra-précarisés et dociles.

Les stages, comme modalité d’emploi sous-rémunérée, posent problème. Dénoncés depuis longtemps par les stagiaires, à compter au nombre des formes déguisées d’exploitation. Les stages ont envahi les formations supérieures. On sait que certaines réinscriptions dans le supérieur ne trouvent de justification que par l’obligation requise pour effectuer un stage : être en formation. Certaines filières sont concernées dès la licence, à l’instar de l’archéologie ; les Master pro les imposent dans leur curriculum. Les Master MEEF imposent des stages sous-rémunérés, d’étudiant·es non formées placé·es devant des classes — ce qui conduit parfois à les dégoûter du métier et bifurquer.  Depuis un an, les Master Recherche doivent également faire réaliser des stages à leurs étudiant·es. Mais le phénomène le plus inquiétant est l’expansion du nombre de projets de recherche — merci l’ANR — dont la réalisation repose sur le travail des stagiaires.

https://www.flickr.com/photos/182229932@N07/48196465777/in/photolist-2gqXu8T-fqs5g6-fqs3S6-fqrXQ4-fqs4w8-fqrUUR-fqGkwj-fqGka7-fqGefb-fqrW1V-fqs6Pe-fqGgb5-fqs3Z4-fqrZEX-fqs2Kc-fqs6px-fqGhY5-fqrWZP-fqs4TM-zMpYLm-ML5Cw-5VyWRg-oF3b5D-6hkWGY-oDhkBv-ML5CA-yyRQJG-zQCJR8-zNAEsL-zPHRmT-oF3uwi-pKrJrq-ySFTSN-omNB7n-omMRSP-oD1Mnr-oBfDQm-oD1KeZ-omMLbD-omMV4N-oDheYM-oDhi7R-omMHU5-omN34v-oDhub4-oDfBey-2542DVs-8WZQF8-oDfPto-2g5dgE3

Crédit: EpicTop10.com

Que faut-il en comprendre ? L’article dont est tiré l’exergue y saisit une volonté de façonner, par le stage, une main-d’œuvre docile, sous-rémunérée, qui se place directement en concurrence avec les salarié·es. L’affaire Claire Despagne — et l’exploitation des stagiaires — vient rappeler que l’université a une responsabilité vis-à-vis des étudiant·es, vis-à-vis de leurs conditions de travail et de de rémunération. #ResistESR

Extraits.

Un stagiaire ne doit en aucun cas être indispensable, il ne peut pas remplacer un poste. Autrement dit, le critère pour l’existence d’un stage est censé être qu’en son absence, le fonctionnement de l’organisation n’est nullement affecté.

Beaucoup de stagiaires, n’ayant jamais connu un autre rapport au monde du travail, sans expérience syndicale, sans droit, tombent là-dedans […] après des années comme ça, l’espérance d’un SMIC pourrait suffire à rendre heureux.

Loin d’être un mécanisme de formation permettant aux jeunes “d’apprendre un métier”, le stage est un outil pour la bourgeoisie et le capital de flexibilisation du marché du travail, de baisse des salaires et des exigences des travailleurs, de soumission à l’idéologie managériale et de catharsis pour apprentis managers frustrés et humiliés.

Il est assez faux de dire que les jeunes arriveraient tardivement dans “la vie active” : ils y arrivent toujours aussi tôt, mais dans des conditions matérielles lamentables.


Sur Academia


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.