#BnFgate. Question écrite du sénateur Ouzoulias à la Ministre de la Culture

Réduction du service aux lecteurs de la bibliothèque nationale de France
15e législature

Question écrite n° 27835 de M. Pierre Ouzoulias (Hauts-de-Seine – CRCE)

publiée dans le JO SÉNAT DU 28/04/2022 – page 2187

M. Pierre Ouzoulias attire l’attention de Mme la ministre de la culture sur l’évolution des modalités de communication des documents dans les salles de recherche du site François Mitterrand de la bibliothèque nationale de France. À partir du 2 mai 2022, leur communication directe ne sera plus possible que l’après-midi ce qui constitue une sévère dégradation du service aux lecteurs.
Le 18 novembre 2021, lors de l’examen du projet de loi de finance pour l’année 2022, le rapporteur du budget « médias, livres et industries culturelles », pour la commission de la culture du Sénat, avait souligné les contraintes nouvelles que faisait peser sur le budget de la bibliothèque nationale de France la réouverture du site Richelieu. Il notait que le site Richelieu allait mobiliser une soixantaine de personnes supplémentaires et un surcoût budgétaire de 5,5 millions d’euros. Il concluait son avis en attirant l’attention du ministère chargé de la culture sur l’équation particulièrement complexe qu’il aura à résoudre dans les prochaines années pour assurer la gestion simultanée de ces deux sites.
L’auteur de la question regrette que cette équation ait fini par être résolue par la dégradation du service rendu par la bibliothèque à un public qui a besoin de disposer aisément de ressources qui ne sont disponibles dans aucune autre bibliothèque. Il pense particulièrement aux lecteurs venus de l’étranger pour lesquels cette réduction de l’accès aux documents est très préjudiciable. Plus de 14 000 lecteurs ont ainsi manifesté leur vive inquiétude pour cette dégradation continue de leur condition de lecture.
Il l’interroge donc sur les moyens qui vont être mis en œuvre pour permettre à la bibliothèque nationale de France de revenir sur cette mesure de limitation et d’assurer pleinement ses missions au service du public et du rayonnement international de la production intellectuelle française.

En attente de réponse du Ministère de la culture.



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2022, 29 avril). #BnFgate. Question écrite du sénateur Ouzoulias à la Ministre de la Culture. Academia. Consulté le 23 février 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aj6e

Une réflexion sur « #BnFgate. Question écrite du sénateur Ouzoulias à la Ministre de la Culture »

  1. Ping : Parutions récentes – La science en mouvement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.