C’est demain : Et maintenant on fait quoi ? Grenoble, 23 et 24 mars 2022

Et maintenant on fait quoi ? Penser et agir collectivement à l’université.
Colloque-action,
sur place ou en visio-conférence

Conférences plénières : Julien Gossa et Annabelle Allouch

→ Informations et inscriptions  ←

Programme

23 mars –Bâtiment IMAG, salles séminaire 1-2 (https://batiment.imag.fr/)

  • Accueil café 12h30, hall
  • 13h00-13h15 Ouverture, présentation du colloque et des ateliers
  • 13h15-14h30 Quelles conditions de travail après 6 années de fusion ? Etat des lieux, conditions de travail, précarité, témoignages
  • 14h30-15h15 Annabelle Allouch, « Comment j’ai traîné mon université en justice. Les conditions de la judiciarisation de l’accès à l’enseignement supérieur au temps de Parcoursup »
  • 15h15-15h30 pause café
  • 15h30-17h00 3 ateliers en parallèle
    • Théâtre forum, « Y aller ou pas, boycotter, participer, infléchir » ; puis « s’informer, se former, pour débattre et décider ensemble »
    • Mieux que le classement de Shanghai, un classement de Grenoble ?
    • Retour d’expérience sur l’insertion des low techs dans l’enseignement supérieur
  • 17h00-17h30 Restitutions des ateliers
  • 19h30 : buffet débat convivial (Grenoble centre ville)

24 mars

  • Accueil-café 8h30
  • 8h45-10h15 3 ateliers en parallèle
    • Responsabilité du chercheur et problèmes climatiques
    • Exil et frontiérisation à l’Université : et maintenant on fait quoi? Aussi depuis le contexte de la guerre en Ukraine.
    • La politique sociale de l’UGA
  • 10h15-10h30 Pause café
  • 10h30-11h00  Restitutions des ateliers
  • 11h-11h45 Julien GossaL’Université : 50 ans de massification et après ?
  • 11h45-12h15 débat sur les deux conférences invitées, l’université dans la société
  • 12h15-13h00 Conclusions et perspectives d’actions
  • À partir de 13h Buffet dans le hall

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.