Les biais sexistes lors de concours de recrutement. Une création Sorbonne Université/ Théâtre de la Ville

En France, les femmes restent minoritaires dans les corps les plus élevés de la recherche et de l’enseignement supérieur. Lors des jurys de sélection, quels sont les biais implicites et stéréotypes de genre qui se mettent en place lors du choix entre un candidat et une candidate ?

Dans le cadre d’un partenariat entre les deux institutions, le Théâtre de la Ville – Paris et Sorbonne Université ont réalisé un court-métrage mettant en lumière les biais de discrimination de genre à l’université, en particulier lors du recrutement des personnels d’enseignement et de recherche dans les filières scientifiques.

Academia vous prévient: les échanges dans la vidéo sont à la fois terriblement familiers et terriblement caricaturaux. L’inégalité genrée dans les universités françaises se s’hérite pa : elle se fabrique. Les comités de sélection en sont un outil puissant. Nous Regarder, en 2022, un comité de sélection de l’intérieur, c’est certainement intéressant ; écouter les remarques sexistes de recruteurs, terrifiant. Mais cela ne consiste en rien une découverte Comment est-il possible qu’après des années d’alerte sur les recrutements sexistes, nous en soyons encore là, à nous satisfaire d’une formation en ligne correctement faite ? Comment est-il possible qu’il n’y ait toujours aucune réflexion sur les sanctions ou les dispositifs exigeant le recrutement de femmes à parité ?

Bon visionnage ! Et surtout ACTION !


1 réflexion sur « Les biais sexistes lors de concours de recrutement. Une création Sorbonne Université/ Théâtre de la Ville »

Répondre à Viera Rebolledo-Dhuin Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.