1000 jours de détention : libérez Fariba Adelkhah

Manifestation 1er mars 2022, 11h30
devant la Mairie de Paris Centre (3e arr), au coin rue de Bretagne et de la rue Eugène-Spuller

Soyons les plus nombreux possibles mardi 1er mars, à 11h30, devant la mairie de Paris Centre (ex-mairie de Paris 3ème), au coin de la rue de Bretagne et de la rue Eugène-Spuller, pour manifester notre solidarité avec Fariba Adelkhah, prisonnière scientifique en Iran depuis 1000 jours – mais aussi avec toutes et tous nos collègues ukrainiens, russes, biéolorusses que mettent en danger les démons du nationalisme autoritaire et identitariste, sans oublier nos collègues turcs, chinois, indiens, égyptiens et de tant d’autres pays foulant sans vergogne les libertés universitaires et l’esprit même du savoir.
En ce triste jour qui commémore les 1000 jours de détention de Fariba, aidez-nous aussi à partager cette vidéo qui nous rappelle qu’il y a 1000 raisons de s’intéresser aux travaux de Fariba, pas une seule pour la détenir en prison.
Du fond de la prison d’Evin, en janvier 2020, Fariba Adelkhah nous avait fait parvenir ce message : “Sauver la recherche, sauver les chercheurs pour sauver l’Histoire”.
Quelques semaines après l’interdiction de Memorial, une semaine après l’invasion de l’Ukraine, quelques jours après l’appel d’universitaires russes condamnant cette guerre d’agression au péril de leur propre liberté, ce message est plus que jamais d’actualité.
Fariba, ton combat est décidément bien le nôtre!

Sur Academia



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2022, 1 mars). 1000 jours de détention : libérez Fariba Adelkhah. Academia. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aj4i

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.