Violences sexistes et sexuelles. Un documentaire pour briser le silence des amphis

  • présentation par Hélène Quanquin, Université de Lille

Les violences sexuelles et sexistes dans l’enseignement supérieur et la recherche sont une réalité maintenant bien documentée aux conséquences souvent dramatiques, mais dont les établissements français n’ont pas encore pris la pleine mesure. Issu d’une collaboration entre plusieurs associations et collectifs – l’association Ecran et Parole, association formée par 4 enseignantes-chercheuses ; l’association étudiante féministe queer intersectionnelle Hystérique* de l’Université Sorbonne Nouvelle ; l’association Les Artpie’cultrices – le documentaire Briser le silence des amphis est un projet à la fois militant et pédagogique, qui  veut apporter sa contribution à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles dans l’enseignement supérieur et la recherche, et servir d’outil à toutes celles et ceux qui la mènent.

Réalisé par Lysa Heurtier Manzanares, il est constitué de 9 témoignages qui montrent différentes situations de violences sexuelles et sexistes subies par des étudiantes, des doctorantes, et des membres des personnels administratifs et enseignants.

Faire entendre ces récits c’est, au-delà de leur portée libératrice individuelle, œuvrer à leur reconnaissance collective et à des actes concrets qui permettront de faire changer les choses.

Si vous souhaitez organiser une projection du documentaire, n’hésitez pas à contacter l’association Ecran et Parole (ecranetparole@gmail.com). Il sera prochainement en accès libre et sera accompagné de 4 capsules vidéos informatives réalisées avec des actrices et acteurs du combat contre les violences sexuelles et sexistes : Lénaïg Bredoux, journaliste à Mediapart ; l’Observatoire Étudiant des Violences Sexuelles et Sexistes ; Sylvie, sociologue ; Philippe Liotard, président de la Conférence Permanente des chargé.e.s de mission égalité et diversité ; le Clasches (Collectif de lutte contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur).


1 réflexion sur « Violences sexistes et sexuelles. Un documentaire pour briser le silence des amphis »

  1. Dans le cadre d’une soirée de rencontre UCA de Clermont-Ferrrand j’ai pu apprécier la grande qualité des témoignages portés soit par les victimes elles mêmes, soit par des comédiennes.
    La grande qualité de ce documentaire nous a permis des échanges de grandes qualités.
    Présidente CIDFF63

Répondre à Nolot Curien Nathalie Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.