Grâces et disgrâces du recours gracieux: annulation d’un concours de MCF (sciences du langage) à Paris-Sorbonne

Le blog Histoire(s) présente(s) de l’ESR annonce qu’un concours à la maîtrise de conférences en sciences du langage à l’Université de Paris-Sorbonne vient d’être annulé, en raison des conflits d’intérêts patents entre le président du comité de sélection et les trois candidat-e-s classé-e-s. Le recours aurait été formulé grâce à un billet d’Academia.


3 réflexions sur « Grâces et disgrâces du recours gracieux: annulation d’un concours de MCF (sciences du langage) à Paris-Sorbonne »

  1. Je n’ai pas eu accès à l’article, mais j’ai eu plus d’informations au sujet de ce recrutement. Dans les faits, après 3 auditions et 2 recours, le candidat qui était favori, Mathieu Avanzi, a finalement été recruté.

    Cet article fait état du premier recours, pour conflits d’intérêts, pour un jury présidé par André Thibault. Effectivement, le classé premier était un de ses proches collaborateurs, les classées 2 et 3 ses anciennes doctorantes (d’après ce site : https://posteamoustache.tumblr.com/post/175184082200/mcf-francophonie-variete-des-francais-galaxie).

    Une seconde audition a été mise en place, en mai 2018, avec un jury présidé par Olivier Soutet. La candidate qui avait formulé un recours la première fois a vu son dossier ne pas être examiné par le jury, elle a donc formulé un second recours, et le recrutement a été annulé avant même qu’un classement ne soit communiqué.

    Enfin, une troisième audition a eu lieu, avec un nouveau jury, présidé par Philippe Monneret, en septembre 2018. La candidate ayant formulé un recours a été auditionnée, tout comme le candidat qui était donné favori dès la première fois, et c’est bien lui qui a eu le poste.

    À la décharge du MCF en question, Mathieu Avanzi, et des jurys, force est de constater qu’il a un dossier impressionnant (thèse soutenue en 2011, post-doc depuis, et de très nombreuses publications), sûrement largement au dessus des personnes ayant soutenu il y a 2 ou 3 ans. Ainsi, quand il y a à la fois un conflit d’intérêt et un dossier nettement plus complet que les autres, il est difficile de savoir pour quelle raison le recrutement a vraiment eu lieu. S’il est nécessaire de dénoncer les recrutements “à moustache”, il est aussi important de faire preuve de prudence pour éviter de réduire le MCF finalement recruté à cette image de “promu” en négligeant la qualité de son dossier.

  2. Bonjour, le blog en question n’est plus lisible.

    Ayant fait partie des candidats naïvement auditionnés à ce poste (07 MCF 0063) en pensant que nous avions notre chance, j’aurais pourtant été intéressé par la lecture du texte en question : y-a-t-il une copie en cache, quelque part, de l’article en question ?

    • Je ne peux pas vous répondre, j’en suis désolée. Si quelqu’un a gardé trace de ce texte, nous pouvons volontiers le republier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.