L’évaluation du Hcéres ne répond plus aux critères minimaux de qualité, de rigueur et de pertinence scientifique. Motion du CNESER, 18 janvier 2022

Le Conseil national de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (CNESER) s’est réuni aujourd’hui en commission permanente1. Thierry Coulhon y présentait un “point d’information sur le Hcéres qu’il préside, à la stupéfaction des membres qui n’y comprenaient rien.  Iels se sont toutefois mis d’accord à la majorité sur la nécessité de se débarasser de cette bureaucratie.

  1. Pour l’ordre du jour, voir l’information de L’Alternative. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.