“Cela n’a pas été envisagé par le Ministère mais n’a pas été écarté” : rencontre entre l’Alternative et le MESRI

Tandis que l’Unef Paris-1  dévoile une enquête auprès de 5000 étudiant·es, attestant de 16% de malades Covid et de 45% de cas contact, les déclarations de la Ministre, comme la circulaire de la DGESIP n’ont pas levé toutes les inquiétudes, bien au contraire.  l’Alternative a demandé une audience avec le cabinet de la Ministre afin de clarifier les conditions de la reprise dans quelques jours.

“Cela n’a pas été envisagé par le Ministère, mais n’a pas été écarté” : comment peut-on lire, plus de 20 mois après le début de la pandémie, que Frédérique Vidal et ses conseillers n’ont pas le début d’un commencement de politique de mise en sécurité des agent·es et des étudiant·es ? Ce n’est pas faute d’avoir les meilleur·es spécialistes dans ses rangs.

En substance, les étudiant·es ont obtenu l’assurance d’avoir des examens de substitution1, mais pas de jauge dans les salles de cours ou d’examens. Seuls les cas contact Omicron sont concernés par l’isolement. On peut remercier le syndicat étudiant de proposer au Ministère une politique sanitaire, plutôt que rien — et souhaiter bonne chance aux établissements.

  1. Actuellement sans base légale ou réglementaire. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.