Le Président de l’EPE(x) de Lille se prend pour Dieu

Sémiotique de la communication d’entreprise

  • par deux membres de l’Université de Lille

La présidence de l’Université de Lille (Etablissement Public Expérimental à compter du 1er janvier 2022) vient d’adresser aux collègues lillois ses best wishes par la voie postale. Cet objet collector est un remarquable exemple de communication interne d’entreprise et de dilapidation de l’argent public Il s’agit du sixième changement d’identité graphique depuis 2000 pour l’Université de Lille, au moins côté Sciences et Technologies1, soit autant que, par exemple, la SNCF en plus de 80 ans.

Imprimée sur du papier recyclé avec des encres biodégradables — comme il se doit : l’Epe(x) sera écolo ou ne sera pas — la carte-de-vœux-faire-part-de-naissance est constituée d’une enveloppe scellée contenant un dépliant.

Dépliant de l’EPE “Université de Lille”, décembre 2021

Sur le rabat de gauche de l’enveloppe, la direction de l’Epe(x) avertit ses personnels que, dans un contexte de bouleversements de toute nature, il leur faudra transformer leur « manières d’être, de penser, d’agir », ce qui suppose « une capacité d’adaptation continue des individus comme des organisations ».

On croirait du Antoine Petit dans le texte.

Malheur, donc, aux inadaptés de tout poil. Les voilà prévenus, les contempteurs des fusions universitaires, les adversaires de l’EPE(x), les ennemis de la LPR, de ses CPJ, et autres Ripec : ils s’adapteront continument ou ils crèveront.

Sur le rabat de gauche, donc, un Père Fouettard néo-darwinien et néolibéral promet aux collègues du sang et des larmes.

Sur celui de droite, une ode lyrique au nouveau logo de l’UdL : Alma Mater accueille ici collègues et étudiants en son giron et leur fait un gros câlin, comme l’exprime si bien ce nouveau logo constitué de 3 L emboîtés « un emblème tout en courbes, synonyme d’accueil, évocateur de sourires, de rencontres et d’échanges. Des courbes qui s’élancent vers le ciel… ». Manman, câlin… Fallait oser2.

À gauche, donc (ah ! la sinistre localisation, beurk !), de la souffrance permanente en perspective, à droite, une promesse de douceur maternelle infinie. Mais dans les deux cas — pan-pan-cucul ou gros-câlin — qui infantilise-t-on? Qui prend-on pour des crétins acritiques? Le foutage de gueules publicitaire atteint ici un sommet et constitue une véritable insulte à l’intelligence des universitaires.

Une fausse note entache enfin ce dispositif grossier de lavage de cerveau totalitaire : le slogan de la marque Université de Lille™, Inspirons demain !, est pour le moins peu… inspiré en ce contexte de pandémie où nous étouffons tous.

Signifie-t-il que les collègues lillois devront attendre demain pour enfin emplir leurs poumons d’air pur… alors qu’ils étouffent sous leurs masques, faute de capteurs de CO2 et de purificateurs d’air dans les salles? On n’ose le croire, mais décidément le signifiant est diabolique.

*
*   *

Quoi qu’il en soit, les collègues lillois attendent certainement avec impatience la livraison de T-shirts – slogan devant, logo derrière – à porter obligatoirement lors des cours par zoom – ainsi que la distribution de goodies pour leurs étrennes… Trop cool, l’Epe(x).

Mais le plus beau est à découvrir sur le dépliant interne : un hymne cosmologique à la naissance de la nouvelle galaxie universitaire.

Dépliant Université de Lille, décembre 2021 : face interne

« Une nouvelle université s’est créée »… Création spontanée, création de l’Esprit divin ? C’est beau comme les premiers versets de la Genèse :

1 Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
2 Or, la terre était alors informe et vide. Les ténèbres couvraient l’abîme, et l’Esprit de Dieu planait au-dessus des eaux.

3. Et Dieu dit alors : Que la lumière soit ! Et la lumière fut.

Tunc dixerunt  Vidala Bordetusque: « Fiat Epex! » Et Epex fuit ((Connaissez-vous la différence entre Dieu et un président d’Etablissement Public Expérimental ? Dieu ne se prend pas pour un président d’Etablissement Public Expérimental.))

La conception de ce tract ridicule, son impression et son expédition par la voie postale ont sans doute coûté à notre entreprise l’équivalent de plusieurs salaires mensuels de MCF, et plusieurs salaires annuels la conception du logo et du slogan de la marque par un cabinet de communication.

Il se pourrait que, scandalisés par cette propagande grotesque si éloignée de la misère réelle de notre université — pas assez de salles pour faire cours, pas de personnel titulaire en nombre suffisant pour dispenser tous les enseignements, recrutement en masse de vacataires sous-payés et surexploités, etc. —, les collègues lillois soient subitement pris de nausée.

Il serait alors malvenu d’utiliser cette carte de vœux comme l’on fait des sacs en papier disponibles dans les avions : l’objet est en effet creux et sans fond.

On notera enfin – à l’attention des collègues qui seraient pris de colère – que, quoique recyclable, la chose ne doit pas non plus, en raison de sa rigidité, être utilisée dans les cabinets d’aisance. Il vaudra mieux attendre la livraison de rouleaux ad hoc à l’effigie de l’entreprise.

Annexe

Date Nom d’usage Logo
2000 Université des Sciences et Technologies de Lille Logo USTL en 2000
2004 Université des Sciences et Technologies de Lille Logo USTL en 2004
2009 Université Lille 1, Sciences et Technologies Logo Université Lille1 Sciences et Technologies en 2009
2014 Université de Lille, 1 Sciences et Technologies Logo Université de Lille, 1 Sciences et Technologies en 2014
2018 Université de Lille Logo Université de Lille en 2018
2022 Université de Lille Logo Établissement Expérimental «Université de Lille» en 2022

 

  1. Voir annexe. []
  2. Notons que le coût de la nouvelle charte graphique (conception, mise en place, publicité) atteind la bagatelle somme de 250 000€, selon le budget annoncé au dernier CA. []

1 réflexion sur « Le Président de l’EPE(x) de Lille se prend pour Dieu »

  1. J’ai découvert la merveille dans mon courrier. Elle a déclenché une violente crise d’urticaire mental. Merci pour votre lucidité et votre acidité!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.