“Vous portez la responsabilité de l’épuisement des personnels”: les élu·es du Comité technique de l’Université Paris-Saclay tirent la sonnette d’alarme

Lettre ouverte à Mme la Présidente de l’Université Paris Saclay

Nous, représentants du personnel au comité technique de l’Université Paris Saclay, vous interpellons et vous alertons depuis des mois dans les instances et composantes de l’Université sur les conditions de travail dégradées au sein de notre établissement.

Depuis la mise en place du projet de fusion de l’Université Paris Sud avec la COMUE les BIASS comme les enseignants-chercheurs, sont directement impactés dans leurs missions.

Comme le décrit le rapport DEGEST, dans notre quotidien la mise en place de l’Université Paris Saclay se traduit par

« une intensification du travail liée d’une part à l’inadéquation entre les ambitions du projet et les moyens alloués pour sa réalisation, et d’autre part à la complexification des organisations et des process de travail du fait du changement permanent et du fait de la multiplication des acteurs au fil des fusions. »

Et ce rapport de conclure :

« Un des risques principaux pour les personnels, notamment pour les plus en difficultés, est dès lors l’épuisement professionnel. »

Aujourd’hui de nombreux collègues ont atteint ce stade et vous en portez la responsabilité tandis que la crise sanitaire n’a fait qu’aggraver la situation.

Dans ce contexte, les représentants du personnel n’arrivent plus à faire face à cette surcharge. Nous n’arrivons plus à accomplir correctement ni nos missions d’agents du service public ni notre rôle de représentants du personnel, ce qui nous a amenés à ne plus siéger au Comité Technique le 23 novembre, puis le 30 novembre 2021, et faute d’être entendus, à refuser à nouveau de siéger aux séances de rattrapage les 7 et 8 décembre 2021 .

Les élus doivent rendre des avis impactant le quotidien des collègues que nous représentons, sur la base de projets mal préparés et de processus manquant de transparence. Ces dysfonctionnements nous ont conduits à nous exprimer majoritairement CONTRE un certain nombre de projets. En tout état de cause, il n’a été tenu aucun compte de ces avis dont l’argumentation n’est que rarement transmise au CA. À titre d’exemple : le RIFSEEP pour les BIASS, les réorganisations de services, la campagne emplois, ce qui se traduit de surcroît dans la communication interne à travers le « fil prune » par de la désinformation car l’avis des élus est purement et simplement occulté.

La Direction de l’établissement n’est plus à l’écoute et nous en sommes arrivés à la rupture du dialogue social.

Dans un tel contexte l’Université Paris Saclay a-t-elle vraiment les moyens de ses ambitions ?

Quel est l’avenir de ses personnels, fatigués, en manque de reconnaissance ?

Quel rôle peuvent encore jouer les représentants du personnel dans les instances alors que la gouvernance ne respecte pas la réglementation ? Elle doit nous transmettre une information pertinente et dans les délais, pour que nous puissions travailler, au lieu d’entretenir un climat d’urgence perpétuelle.

Mme la présidente, il est temps de faire une pause et de remettre à plat
le fonctionnement de l’université et de ses instances

Nous restons dans l’attente d’une suite à notre proposition d’en discuter.

Les représentants du personnel au CT des organisations syndicales
CGT, FSU, SNPTES, SUD

#ResistESR


1 réflexion sur « “Vous portez la responsabilité de l’épuisement des personnels”: les élu·es du Comité technique de l’Université Paris-Saclay tirent la sonnette d’alarme »

  1. Ping : Lettre ouverte à Mme la Présidente de l’Université Paris Saclay – Snesup Paris Sud

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.