Sci-Hub strikes back : Alexandra Elbakyan répond aux accusations de Nature

La  cour suprême de Delhi s’apprête à rendre un verdict au sujet de Sci-Hub. Dans les jours à venir, il doit se prononcer afin de savoir si le site respecte le droit d’auteur et le copyright de l’État indien. Le site, très utilisé par les chercheurs et les chercheuses, après des procès, s’apprête à être inaccessible dans onze États, comme la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni ou la Suède. En Inde, l’American Chemical Society, Wiley et Elsevier poursuivent en justice Sci-Hub, qui contreviendrait aux règles du copyright. Pourtant, en Inde,  une exception est faite pour tout matériel visant à l’éducation ou à la science.

Le 14 décembre 2021, la fondatrice de Sci-Hub, Alexandra Elbakya, a choisi de répondre publiquement à l’accusation des éditeurs de Nature, selon lesquels Sci-Hub constituerait une menace pour la science. Réponse brève : les maisons d’éditions scientifiques sont une menace pour la science ; elles se préoccupent davantage de leurs profits que de la sécurité des gens.1

  1. Twitter, 14 décembre 2021. []

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.