Les universités prestigieuses n’attirent plus les chercheurs et les chercheuses, en raison de l’insécurité de l’emploi, selon Times Higher Education

Alors que les universités britanniques s’apprêtent à connaître à partir du 1er décembre une grève historique, en faveur des salaires, des retraites et des conditions de travail, la vice-chancelière de Cardiff Metropolitan University précise que le désir de travailler pour des universités prestigieuses s’affaiblit, dans certains cas, à cause de leur utilisation massive de contrats à court terme.

Pour lire l’article


1 réflexion sur « Les universités prestigieuses n’attirent plus les chercheurs et les chercheuses, en raison de l’insécurité de l’emploi, selon Times Higher Education »

  1. Ping : Les universités prestigieuses n’attirent plus les chercheurs – SNESUP Paris 1 Panthéon-Sorbonne

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.