Nouvelle attaque contre le budget de la recherche scientifique dans le Brésil de Bolsonaro

  • par Laura Leal, Universidade Federal de São Paulo (UNIFESP)

Le budget du Brésil subit des coupes sévères depuis 2016, lorsqu’un coup d’État a chassé Dilma Roussef de la présidence. Ces coupes se sont aggravées après 2018, avec l’arrivée au pouvoir du gouvernement de Bolsonaro. En 2016, 5,6 milliards de reais ont été alloués au ministère de la Science et de la technologie, alors qu’en 2021, ce montant était de 1,8 milliard de reais, soit une réduction de 68 %. En 2012, le budget total alloué à la science était de plus de 11 milliards – une réduction de 84% entre 2012 et 2021. Sur les 1,8 milliard de R$ alloués à la science en 2021, environ un milliard est utilisé pour financer les bourses de master et de doctorat des étudiants, ce qui laisse moins de 800 millions de R$ pour financer tous les projets de recherche menés par plus de 200 000 chercheurs brésiliens. Pour réduire l’impact de cette réduction massive du financement de la recherche, le Congrès et le Sénat brésiliens ont approuvé en août 2021 l’allocation d’un financement supplémentaire de R$ 690 millions à la science et à la technologie. Malgré cela, sans aucune discussion avec la communauté scientifique, Paulo Guedes, notre ministre de l’économie, a décidé d’allouer 92% de cette ressource supplémentaire à d’autres ministères, laissant la Science avec presque aucune ressource pour financer les projets de recherche déjà approuvés cette année. Cette décision a été rapidement approuvée par le Congrès et le Sénat brésiliens. Il s’agit d’un scénario catastrophe qui va étrangler encore davantage la recherche scientifique de la  9e économie mondiale.

Il est important de noter que, bien que le budget des bourses d’études n’ait pas été affecté cette fois-ci, les ressources qui lui sont allouées ont également subi des coupes sévères au cours des cinq dernières années. En 2021, le ministère de la Science et de la technologie n’a pu accorder que 13% de toutes les bourses doctorales et post-doctorales demandées. En outre, la valeur des bourses d’études au Brésil n’a pas été réévaluée depuis 2013, alors que l’inflation cumulée au cours des 12 derniers mois dépasse les 10 %. Au Brésil, les étudiants doivent s’engager pleinement dans leurs projets de master ou de doctorat, et ne sont pas autorisés à pratiquer d’autres activités rémunérées. Par conséquent, ces bourses rares et insuffisantes fonctionnent comme un salaire pour les jeunes chercheurs qui perdent progressivement la motivation pour s’engager dans une carrière scientifique.

Pour aller plus loin

 



Citer ce billet
L'équipe des rédacteurs d'Academia (2021, 11 octobre). Nouvelle attaque contre le budget de la recherche scientifique dans le Brésil de Bolsonaro. Academia. Consulté le 17 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/aiys

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.